Les Etats-Unis employaient un millier d'ex-nazis comme espions durant la guerre froide

27/10/14 à 14:35 - Mise à jour à 14:34

Source: Belga

Les services de renseignement américains ont employé durant la guerre froide au moins un millier d'anciens nazis comme espions ou informateurs, affirme lundi le New York Times.

Les Etats-Unis employaient un millier d'ex-nazis comme espions durant la guerre froide

J. Edgar Hoover © Reuters

Le directeur du FBI, J. Edgar Hoover, et son homologue de la CIA, Allen Dulles, ont, au cours des années 50, "mené un recrutement agressif d'anciens nazis", précise le quotidien qui cite des documents et des interviews dévoilés récemment.

La valeur de ces personnes dans la lutte contre les communistes devait, aux yeux des services de renseignement américains, l'emporter sur "leurs erreurs" commises sous le 3e Reich. Les services de renseignement protégeaient également chacun de ces agents contre les poursuites pénales. La CIA avait ainsi recruté comme espion un officier SS, probablement coupable, selon elle, de "crimes de guerre mineurs".

En 1994, les services secrets américains ont fait pression sur la justice pour qu'elle abandonne son enquête à propos d'un ancien espion soupçonné d'être impliqué dans le massacre de dizaines de milliers de Juifs en Lituanie. Un autre officier SS, actif comme espion pour la CIA en Europe, avait été précédemment l'un des principaux assistants d'Adolf Eichmann, principal responsable de l'organisation de la déportation des Juifs vers les camps de concentration. "Comme récompense pour les services rendus après la guerre" la CIA a fait émigrer toute sa famille aux Etats-Unis en 1954.

En savoir plus sur:

Nos partenaires