Les Etats-Unis "consternés" par le bombardement d'une école de l'ONU à Gaza

03/08/14 à 20:53 - Mise à jour à 20:53

Source: Le Vif

Washington s'est dit "consterné" par le nouveau bombardement d'une école de l'ONU à Gaza dimanche, où au moins dix personnes ont trouvé la mort, appelant Israël à "faire plus" pour éviter les victimes civiles, a indiqué la porte-parole du département d'Etat.

Les Etats-Unis "consternés" par le bombardement d'une école de l'ONU à Gaza

© Belga

"Les Etats-Unis sont consternés par le bombardement honteux d'une école de l'UNRWA (l'agence de l'ONU pour l'aide aux réfugiés palestiniens, ndlr) à Rafah", a déclaré Jennifer Psaki dans un communiqué. Sans attribuer explicitement la responsabilité de l'attaque de Rafah à l'un ou l'autre camp, la porte-parole a toutefois insisté "une nouvelle fois sur le fait qu'Israël doit faire plus pour respecter ses propres standards et éviter les victimes civiles".

"Les coordonnées de l'école, comme toutes les installations de l'ONU à Gaza, ont été communiquées de manière répétée aux forces de défense israéliennes", a-t-elle repris, notant que la "suspicion que des militants opèrent à proximité ne justifie pas des raids qui mettent en danger autant de vies de civils innocents".

"Les installations de l'ONU, et notamment les abris pour les civils, doivent être protégés et ne doit pas servir de base pour lancer des attaques", a-t-elle aussi ajouté à l'attention des militants du Hamas.

Mme Psaki a demandé une enquête rapide et complète sur cet incident et elle a intimé à toutes les parties de protéger les populations civiles et de se conformer aux lois humanitaires internationales.

Plus tôt dans la journée, le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon avait lui aussi dit son indignation après le bombardement de cette école à Rafah.

C'est la troisième fois en dix jours qu'une école de l'ONU est atteinte. Une trentaine de Palestiniens ont déjà été tués dans des frappes sur des écoles à Beit Hanoun le 24 juillet et à Jabaliya le 31 juillet.

En savoir plus sur:

Nos partenaires