Les États-Unis comptent plus d'hispanophones que l'Espagne

01/07/15 à 11:26 - Mise à jour à 11:26

Source: Knack

Pour la première fois de l'histoire, les États-Unis comptent plus d'habitants qui parlent l'espagnol que l'Espagne. Selon l'étude de l'Instituto Cervantes relayée par le quotidien britannique The Guardian, seul le Mexique recense plus d'habitants hispanophones.

Les États-Unis comptent plus d'hispanophones que l'Espagne

© Reuters

Le rapport conclut que l'espagnol est la langue maternelle de 41 millions d'habitants des États-Unis alors que 11,5 millions de personnes sont bilingues. Il s'agit principalement d'enfants d'immigrés hispanophones. Les États-Unis dépassent d'autres pays hispanophones tels que l'Espagne (46 millions) et la Colombie (48 millions).

Les chercheurs s'attendent à ce que la tendance se poursuive et que d'ici 2050 les États-Unis comptent 138 millions d'habitants hispanophones. Environ un tiers de toute la population américaine parlera espagnol et les États-Unis seront le plus grand pays hispanophone du monde.

Électeurs potentiels

La population croissante de Latino-Américains constitue une force électorale importante et tant les républicains que les démocrates en sont conscients. Lors des élections de 2008, 9,7 millions d'entre eux ont voté, un nouveau record après les 7,6 millions de 2004. La majorité a voté pour Barack Obama.

À l'heure actuelle, il y a 559 millions de personnes dans le monde qui parlent espagnol. 470 millions de personnes sont hispanophones de langue maternelle et les autres maîtrisent bien la langue. D'après l'Indice de développement humain, l'espagnol est la deuxième langue du monde, après l'anglais et avant le mandarin.

En savoir plus sur:

Nos partenaires