Les Etats membres de l'UE ont accordé la protection à 185.000 demandeurs d'asile

12/05/15 à 13:33 - Mise à jour à 13:33

Source: Belga

"Les Etats membres de l'UE pour lesquels les données sont disponibles ont accordé le statut protecteur à 185.000 demandeurs d'asile en 2014, en hausse de près de 50% par rapport à 2013", indique mardi Eurostat, l'Office européen de statistiques. La Belgique a accordé un statut protecteur à 8.515 personnes.

Les Etats membres de l'UE ont accordé la protection à 185.000 demandeurs d'asile

© Belga

"Les principaux bénéficiaires d'un statut protecteur dans l'UE en 2014 demeurent les citoyens de Syrie (68.400 personnes, soit 37% du nombre total de personnes ayant obtenu un tel statut), suivis de loin par les citoyens d'Erythrée (14.600, soit 8%) et ceux d'Afghanistan (14.100, soit 8%)", indique Eurostat.

Quatre pays, l'Allemagne, la Suède, la France et l'Italie, se partagent près de deux tiers des personnes ayant obtenu un statut protecteur. En 2014, le plus grand nombre de personnes ayant obtenu un statut protecteur a été enregistré en Allemagne (47.555, en hausse de 82% par rapport à 2013) ainsi qu'en Suède (33.025, +25%), suivies de la France (20.640, +27%) et de l'Italie (20.630, + 42%).

Parmi les 185.000 personnes ayant obtenu un statut protecteur en 2014, 104.000 se sont vu octroyer le statut de réfugié (56% de toutes les décisions positives), 61.000 la protection subsidiaire (33%) et 20.000 une autorisation de séjour pour des raisons humanitaires (11%), ajoute Eurostat. Sur les 358.365 décisions prises par les Etats en 2014, 161.010 ont été positives en première instance et 23.655 en appel.

Les taux de reconnaissance des demandes d'asile en première instance sont très disparates, allant de 9% en Hongrie et 11% en Croatie à 77% en Suède et même 94% en Bulgarie (40% en Belgique et 42% en Allemagne), pour une moyenne européenne de 45%. La Belgique a pour sa part accordé un statut protecteur à 8.515 personnes (soit 4,6% du total européen). Elle accueille bien moins de Syriens que la moyenne européenne (1.685 personnes, 19,8% du total des demandes en Belgique) mais bien plus d'Afghans (1.265 personnes, 14,8% du total belge).

Lorsque la demande d'asile est acceptée, la Belgique accorde principalement un statut de réfugié (6.900 personnes en 2014). Elle n'accorde par contre aucune protection pour raisons humanitaires, contrairement à l'Italie où près de la moitié des demandes octroyées le sont sous cette forme (9.320 sur 20.630).

Pour Eurostat, un statut de protection comprend le statut de réfugié, la protection subsidiaire et les raisons humanitaires. L'Autriche, qui met à jour son système informatique, n'est pas inclus dans ces statistiques.

En savoir plus sur:

Nos partenaires