Les Diables rouges s'inclinent 1-0 en quart de final face à une Argentine solide

05/07/14 à 21:06 - Mise à jour à 21:06

Source: Le Vif

Retour sur les quarts de finale qui a opposé la Belgique à l'Argentine ce samedi soir.

Les Diables rouges s'inclinent 1-0 en quart de final face à une Argentine solide

© Reuters

Une solide équipe d'Argentine a éliminé la Belgique 1 à 0, sur un but chanceux marqué dès la 7e minute par Gonzalo Higuain, à l'issue du troisième quart de finale de la 20e édition de la

Coupe du monde de football, samedi au stade national 'Mané Garrincha' de Brasilia. Les Diables rouges n'ont jamais trouvé la finition en attaque face à une défense sud-américaine renforcée. Ils ont concédé leur premier revers en quinze rencontres dans cette campagne mondiale (qualifications et phase finale).

Les hommes de Marc Wilmots ont réalisé la seconde meilleure performance belge de l'histoire en Coupe du monde après la 4e place décrochée en 1986 au Mexique. Déjà à l'époque, l'Argentine avait mis fin aux illusions de la Belgique en demi-finales.

Wilmots avait choisi d'aligner Mirallas et Origi en attaque et Alderweireld, incertain jusqu'au bout, fut finalement bon pour le service en défense.

Dès la 3e minute, sur sa première attaque, l'Argentine trouvait Lavezzi esseulé à gauche qui n'en profitait pas. Cinq minutes plus tard, l'Albiceleste était beaucoup plus heureuse. Une perte de belle de Kompany était habilement exploitée par Messi vers Di Maria qui trouvait chanceusement, via une déviation de Vertonghen, Higuain, complètement isolé dans le rectangle. Sa reprise en un temps filait dans les filets de Courtois (1-0, 8e).

A l'instar de l'Allemagne, contre la France, l'Argentine se replia dans sa moitié de terrain laissant les Belges prendre l'initiative dans des espaces réduits au minimum. Un tir mal cadré de De Bruyne (13e) et un débordement de Vertonghen (17e) n'inquiétèrent pas Romero, le portier sud-américain. L'envoi cadré, cette fois, de De Bruyne (26e) nécessita l'intervention de Romero. Les Belges prirent confiance même si leur dernier geste technique faisait souvent défaut.

Les Argentins en profitaient pour sortir rapidement et il fallut, dans un duel à un contre un, Kompany pour bloquer l'envoi de Di Maria à l'entrée du rectangle (28e). Le joueur du Real se blessa à la cuisse dans l'action et céda sa place dès la 33e à Perez.

Dans un match sans réel rythme, l'entre-jeu belge éprouvait du mal à poser le jeu face à des adversaires supérieurs techniquement. Ainsi, Messi mystifia Witsel et Fellaini avant de bénéficier d'un coup franc idéal à la limite du rectangle. Le capitaine argentin ne le cadra pas, de justesse (40e).

La plus belle occasion des Diables survint à la 42e minute. Un centre brossé de Vertonghen trouvait la tête plongeante de Mirallas à hauteur du point de penalty. Le ballon fusait un rien à côté du cadre. A la remontée au jeu, les hommes de Marc Wilmots ne trouvèrent pas davantage de solution. Et il s'en fallut de très peu que Higuain ne double l'avance argentine. D'abord sur une reprise déviée par Van Buyten (51e), puis lors qu'une percée magnifique, un petit pont sur Kompany, et un tir qui heurta le dessus de la transversale (55e).

A l'heure de jeu, Lukaku et Mertens remplacèrent Origi et Mirallas. Et dans les secondes qui suivirent, Fellaini reprenait de la tête, au-dessus, un nouveau centre millimétré de Vertonghen (61e). Les Diables haussaient enfin le rythme et poussaient. Un centre de Debruyne était repris par Garay qui faillit tromper Romero (64e). Ce faisant, les Argentins bénéficiaient de grands espaces.

A un quart d'heure du terme, Hazard quitta le jeu pour Chadli. Van Buyten alla se poster en pointe. Les Belges continuaient à se heurter au mur défensif argentin qui prenait souvent les Diables au piège du hors-jeu. Les Diables ont tout essayé sans trouver l'inspiration. Un envoi de Debruyne, dévié, provoqua le frisson mais ce sont dans les derniers instants Lukaku et Witsel qui eurent la balle d'égalisation au bout du pied (90e+5). Juste auparavant, Courtois avait effectué son seul véritable arrêt difficile en gagnant son duel face à Messi (90e+4). Le portier belge n'en concédait pas moins sa première défaite sous la vareuse des Diables rouges au terme de sa 22e sélection.

L'Argentine, qui reste sur 26 matchs sans défaite (19 victoires, 7 partages), rencontrera en demi-finale le vainqueur de Pays-Bas - Costa Rica, qui se jouera en fin de journée à Salvador. La demi-finale se jouera mercredi à Sao Paulo (17h00 locales, 22h00 belges).

L'autre demi-finale opposera le Brésil à l'Allemagne, mardi à Belo Horizonte (17h00 locales, 22h00 belges).

Ce sera la première demi-finale argentine depuis 1990 lors du 'Mondiale' en Italie. Cette année-là elle s'était inclinée 1-0 en finale face à l'Allemagne.

Les Diables Rouges s'envoleront dimanche à destination de la Belgique où ils arriveront lundi matin.

Nos partenaires