Les deux Corées se retrouvent pour des entretiens à haut niveau

11/12/15 à 07:08 - Mise à jour à 07:08

Source: Belga

Les deux Corées se retrouvaient à haut niveau vendredi pour des entretiens rarissimes qui verront chaque partie tenter d'arracher à l'autre des concessions sur des dossiers transfrontaliers représentant un enjeu pour chacun des chefs d'Etat.

Les deux Corées se retrouvent pour des entretiens à haut niveau

Poignée de main entre Hwang Boo-Gi (Corée du Sud), chef adjoint du ministère de l'Unification, et Jon Jong-Su (Corée du Nord), directeur adjoint de la Commission pour la réunification pacifique de la Corée. © AFP

Ce dialogue se tient au niveau des ministres adjoints dans la zone industrielle intercoréenne de Kaesong, qui se trouve en Corée du Nord tout près de la frontière. Le principe en avait été décidé fin août dans le cadre d'un accord de compromis conclu pour désamorcer des tensions qui menaçaient de dégénérer en conflit. Le dernier rendez-vous de ce type, consacré à toute une série de sujets intercoréens, avait eu lieu il y a près de deux ans.

"Cette fois-ci, le résultat pourrait avoir un impact important sur la voie empruntée l'année prochaine par les relations intercoréennes dans leur ensemble", a commenté Cheong Seong-Chang, analyste à l'Institut Sejong de Séoul.

Toute prise de contact entre les deux Etats rivaux est considérée comme un signe positif mais au vu des précédents, les analystes se gardent d'un excès d'optimisme quant à la possibilité de progrès substantiels.

Le plus clair du temps, les efforts pour organiser un dialogue régulier ont pour l'instant avorté après la prise de contact initiale entre ces deux pays qui sont toujours techniquement en guerre. La guerre de Corée (1950-53) s'est en effet terminée par un armistice et non par un traité de paix.

En juin 2013, les deux voisins s'étaient mis d'accord sur l'organisation de discussions au plus haut niveau. Mais Pyongyang s'était ravisé la veille de cette réunion, l'annulant sur des questions de protocole.

Vendredi, la délégation sud-coréenne sera conduite par Hwang Boo-Gi, chef adjoint du ministère de l'Unification, qui s'occupe des affaires intercoréennes. Côté nord-coréen, c'est Jon Jong-Su, directeur adjoint de la Commission pour la réunification pacifique de la Corée qui sera aux manettes.

Le menu des discussions n'a pas été préétabli mais chaque partie a des objectifs clairs, pas forcément compatibles.

En savoir plus sur:

Nos partenaires