Les Croates disent oui à l'UE

22/01/12 à 12:57 - Mise à jour à 12:57

Source: Le Vif

Le "oui" s'est imposé lors du référendum portant sur l'adhésion de la Croatie à l'Union européenne. Un "objectif crucial" pour cette jeune république, 20 ans après la reconnaissance par la communauté internationale de son indépendance de l'ex-Yougoslavie.

Les Croates disent oui à l'UE

© AFP

Le "oui" s'est imposé avec 67,11% de voix lors du référendum organisé dimanche sur l'adhésion de la Croatie à l'Union européenne, selon des résultats officiels partiels annoncés par la Commision électorale.

Les résultats portent sur les bulletins dépouillés dans 25% des 6.750 bureaux de vote ayant été ouverts, selon la même source. Désormais, le traité d'adhésion que la Croatie a signé en décembre devra être ratifié par chacun des 27 États membres de l'UE pour entériner son intégration dans le bloc européen, prévue le 1er juillet 2013.

"Vous allez prendre une des plus importantes décisions de l'histoire de la Croatie", avait déclaré vendredi le président croate Ivo Josipovic, fervent défenseur de l'adhésion. L'Église catholique, particulièrement influente dans ce pays de 4,2 millions d'habitants, et le Parlement ont rejoint le choeur des pro-européens.

Ancienne république yougoslave, la Croatie a proclamé son indépendance en 1991, démarche suivie d'une guerre de quatre ans avec les rebelles serbes, faisant 20.000 morts. L'enthousiasme pro-européen, qui avait grimpé à plus de 80% dans les sondages en 2003, s'est estompé au fil des négociations (2005-2011), en raison des durs critères fixés par Bruxelles, dont l'intransigeance était parfois perçue comme du chantage, mais surtout en raison de la crise économique qui secoue l'UE.

Le traité d'adhésion que la Croatie a signé en décembre devra encore être ratifié par chacun des 27 États membres de l'UE, décision entérinant son intégration dans le bloc européen, le 1er juillet 2013.

Van Rompuy et Barroso félicitent les Croates

Les présidents de l'Union européenne et de la Commission, Herman Van Rompuy et Jose Manuel Barroso, ont "félicité" dimanche les Croates : "une bonne nouvelle pour la Croatie, pour la région et pour l'Europe".

"Nous saluons le résultat positif du référendum (...) Avec ce vote, les citoyens croates ont donné leur accord à l'intégration européenne. Nous félicitons la Croatie et son peuple pour ce choix: l'adhésion à l'UE va leur offrir de nouvelles opportunités et renforcer la stabilité et la prospérité de leur nation", ont indiqué les deux responsables dans un communiqué commun.

Le "oui" s'est imposé avec plus de 66% de voix, selon des résultats portant sur les bulletins dépouillés dans près de 99% des bureaux de vote, selon la Commission électorale.

Désormais, le traité d'adhésion que la Croatie a signé en décembre devra être ratifié par chacun des 27 Etats membres de l'UE pour entériner son intégration dans le bloc européen prévue le 1er juillet
2013.

Pour MM. Van Rompuy et Barroso, l'accession à venir de la Croatie "envoie un signal clair à l'ensemble de l'Europe du sud-est".

Après la Slovénie en 2004, la Croatie sera en effet la deuxième des six ex-républiques yougoslaves à adhérer à l'UE, une perspective offerte à l'ensemble des pays des Balkans occidentaux.

Dans ce contexte, "le vote d'aujourd'hui est une bonne nouvelle pour la Croatie, pour la région et pour l'Europe", selon les deux responsables de Bruxelles.

LeVif.be avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires