Les coups de feu à Rome seraient un "acte isolé"

28/04/13 à 12:17 - Mise à jour à 12:17

Source: Le Vif

Les coups de feu tirés dimanche devant le siège du gouvernement peuvent être considérés "comme un acte isolé, le geste criminel tragique d'un chômeur qui voulait se suicider", a affirmé le nouveau ministre italien de l'Intérieur, Angelino Alfano.

Les coups de feu à Rome seraient un "acte isolé"

© Reuters

M. Alfano a souligné devant la presse que "la situation générale de l'ordre public même après cet incident ne suscite pas de préoccupations", tout en indiquant que "la surveillance des objectifs à risque a été renforcée".

Des coups de feu ont été tirés à la mi-journée, blessant au moins deux policiers devant le Palais Chigi, siège du gouvernement à Rome.

Cette fusillade a eu lieu au moment où le gouvernement d'Enrico Letta prêtait serment au Palais du Quirinal. Selon l'agence ANSA, la personne qui a tiré sur les policiers a aussi été blessée.

En savoir plus sur:

Nos partenaires