"Les concepts de secte et religion sont relatifs"

15/07/12 à 14:58 - Mise à jour à 14:58

Source: Le Vif

En France, et partout dans le monde, des dizaines de milliers d'adeptes ont choisi de remettre au goût du jour le druidisme. Anne Morelli revient pour Levif.be sur cette tendance New Âge qui inspire quelques craintes.

"Les concepts de secte et religion sont relatifs"

© Belga

La cérémonie druidique du Gorsedd de Bretagne a lieu ce 15 juillet à Arzano (Finistère). Rendez-vous à 11 heures à l'auberge du Cleuziou

Que savez-vous du néodruidisme ?

C'est une pseudo-religion dont on ne connaît pas grand-chose car les Celtes n'utilisaient pas l'écriture. Ces groupes druidiques, celtiques, je les évoque dans mes cours dans la mesure où la politique s'empare de certains de ces groupes. Certains sont, par exemple, étiquetés d'extrême droite.

Y a-t-il un risque de dérives sectaires ?

Il faut garder un oeil sur ces druides, mais à priori il n'y a pas de danger. Si les adeptes du druidisme se promènent en robe blanche, cela ne pose pas de problèmes. Le mot secte est péjoratif, utilisé pour les autres. Tant que l'on ne fait pas de mal ni de torts à la société civile... Je ne fais pas de différence entre les sectes et les religions. Les grandes religions font plus de morts que les sectes. Les concepts de sectes et religions sont donc relatifs. C'est le pouvoir politique qui décide du label d'une religion. En effet, certains mouvements sont considérés comme des sectes dans un pays et religion dans une autre. C'est le cas des mormons dans l'Utah.

Comment expliquer cette tendance New Âge ?

Le New Âge vient des USA après 1968. C'est une nébuleuse de tout courant philosophique, religieux, né après 1968. Ils mettent un peu d'hindouisme, des postures de yoga et une part de religion et de spiritualité. C'est en fait un retour au paganisme et donc à une forme d'anticléricalisme. On revient à la vraie religion des ancêtres. On se dit que cette religion ne nous a rien appris de bon et on revient donc au polythéisme.



Anne Morelli est directrice du Centre interdisciplinaire de l'étude des Religions et de la Laïcité (CIERL).

En savoir plus sur:

Nos partenaires