Les combattants djihadistes sont "une menace majeure" en Europe

16/06/14 à 12:06 - Mise à jour à 12:06

Source: Le Vif

Les combattants djhadistes revenus en Europe après un passage au Moyen Orient constituent "une menace majeure" pour l'Europe, estime Samuel Laurent, un consultant international et spécialiste de la question interrogé lundi dans Matin Première (RTBF). "Nous sommes en guerre sans le savoir", selon lui.

Les combattants djihadistes sont "une menace majeure" en Europe

© Image Globe

M. Laurent pointe les gains territoriaux engrangés par les islamistes radicaux à travers le monde, notamment ces dernières semaines en Irak, où le mouvement EIIL avance en direction de Badgad.

A ses yeux, la création d'une base arrière pour le terrorisme international est déjà une réalité. "Leur idéologie est salafiste et préconise le jihad non pas national comme c'est aujourd'hui le cas, mais international grâce aux recrues, belges, anglaises ou françaises. Pour l'EIIL, le drapeau islamiste doit flotter sur la Maison Blanche et l'Élysée. Cela faisait rire lors du 11 septembre, mais maintenant la menace devient réelle. On a largement combattu Al Qaida, mais ce mouvement a gagné un terrain colossal depuis 2000 en s'imposant au Sahel, dans la corne de l'Afrique, au Yémen, en Syrie et en Irak".

"Un autre front s'est ouvert en Europe, où Al Qaida a établi des réseaux dormants qui réimplantent les combattants européens revenant du Moyen Orient", poursuit l'expert. "Des dizaines d'individus comme Medhi Nemmouche rentrent de Syrie actuellement et ils peuvent commettre des attentats isolés. C'est une menace majeure.

L'occident est une anomalie à leurs yeux. Tout cela n'obéit pas au schéma classique du conflit. Nous sommes en guerre sans le savoir".

Nos partenaires