Les chrétiens sont désormais la cible d'Al-Qaeda en Irak

03/11/10 à 08:25 - Mise à jour à 08:25

Source: Le Vif

Al-Qaïda en Irak a affirmé que les chrétiens étaient désormais des "cibles légitimes" après l'expiration de son ultimatum à l'église copte d'Egypte pour libérer deux femmes, selon le centre américain de surveillance des sites islamistes (SITE).

Les chrétiens sont désormais la cible d'Al-Qaeda en Irak

© Reuters

En revendiquant l'attaque d'une église à Bagdad dimanche, l'Etat islamique d'Irak (ISI) avait donné un ultimatum de 48 heures à l'Eglise copte d'Egypte pour libérer deux chrétiennes qui se seraient converties à l'islam et seraient "emprisonnées dans des monastères" de ce pays selon lui. "L'ultimatum accordé à l'église copte dans l'Egypte musulmane pour qu'elle indique le statut de nos soeurs captives et les relâche a expiré", affirme le communiqué.

"Par conséquent, le ministère de la Guerre dans l'Etat islamique d'Irak annonce que tous les centres, organisations, institutions, dirigeants et fidèles chrétiens sont des cibles légitimes pour les moujahidine, là où ils peuvent les atteindre", ajoute-t-il.

Camilia Chehata et Wafa Constantine, les deux Egyptiennes citées par le groupe, sont les épouses de prêtres coptes dont la conversion supposée à l'islam a provoqué des remous en Egypte. Leur brève "disparition" (l'une en 2004, l'autre en juillet dernier) avait alimenté les rumeurs sur leur conversion, forcée ou non, et une possible réclusion par l'Eglise. Ces deux affaires ont exacerbé les tensions religieuses en Egypte, où les questions confessionnelles sont très sensibles. Des manifestations parfois virulentes ont été organisées des deux côtés, des Coptes parlant d'"enlèvement" et de "conversions forcées", des musulmans accusant l'Eglise de cacher les deux femmes et l'appelant à les "libérer".

LeVif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires