Les charmes du fleuve du Congo se dévoilent sous les clichés de Kris Pannecoucke

09/01/18 à 10:30 - Mise à jour à 14:27
Du Le Vif/L'Express du 04/01/18

Durant trois ans, le photographe Kris Pannecoucke a remonté le fleuve Congo. Un voyage à la beauté sidérante au coeur d'une société dévoilant ses contradictions et son charme vénéneux.

Sur une carte, on ne peut pas le rater. Avec ses 4 700 kilomètres (ce qui en fait le huitième plus long au monde), il traverse tout le pays en suivant une courbe sinusoïdale. Dans un Etat où les infrastructures routières restent une denrée rare, le fleuve Congo n'est pas seulement une matrice qui nourrit des centaines de milliers de familles et polarise une part importante de l'activité économique, c'est aussi très souvent la seule solution pour atteindre les zones les plus reculées.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires