Les boss de la mafia préfèrent vivre sous terre

02/10/15 à 11:15 - Mise à jour à 11:21

Source: The Independent

De nombreux patrons de la mafia préfèrent se terrer comme des rats dans des caves blindées plutôt que se la couler douce au soleil malgré leurs millions. Un choix étrange qui laisse perplexe.

Les boss de la mafia préfèrent vivre sous terre

Michel Zagaria © Reuters

Un patron de la Camorra, Michel Zagaria, s'est terré pendant 16 ans dans un bunker de 20 m2 installé à 5 mètres sous terre et aux murs épais avant d'être finalement arrêté en 2011 par la police italienne. Considéré comme l'un des 10 fugitifs les plus dangereux d'Italie, il était à la tête d'une des plus puissantes familles de la Mafia napolitaine, les Casalesi. C'est cette famille qui est au centre du livre et du film Gomorra. Son prédécesseur avait lui aussi été arrêté l'année précédente dans un autre bunker sous terrain.

Mais pourquoi un homme qui dirige une organisation au "chiffre d'affaires" de 30 milliards se terre comme un rat plutôt que de s'envoler vers des ciels plus cléments ? L'écrivain Roberto Saviano, auteur du livre Gomorra, explique cela par deux facteurs sur le site repubblica.it.: "Les chefs de clan sont mieux protégés dans leur lieu de vie que partout ailleurs dans le monde. Ils peuvent y trouver plus facilement les complicités nécessaires à leur sécurité".

Ce constat fait que dans le monde interlope, les génies du bunker sont des véritables perles. Ce sont comme des docteurs qui donnent un faux certificat pour que les patrons de la mafia n'aillent pas en prison. Celui qui est capable de construire et de concevoir les caves les plus sûres et les plus confortables est donc devenu indispensable pour les patrons de la mafia qui doivent pouvoir se faire oublier durant quelques jours, semaines ou années.

Ces caches sont très sophistiquées et l'entrée est souvent cachée. L'un des bunkers découverts avait par exemple son entrée sous un meuble TV. Ces caches sont aussi dotées des dernières technologies et connectées à l'extérieur avec des caméras. Certains ont même une salle de bain avec douche. Une autre mafia calabraise, la Ndrangheta, est aussi connue pour ses bunkers. Toujours en 2011, les carabineri ont arrêté un de leurs boss, Francesco Pesce, qui vivait dans un bunker de 40 m2 qui disposait de l'air conditionné. Il avait deux télévisions, internet, un système de surveillance et du champagne et des mets délicats dans le frigo.

Mais ce choix de vie étrange, à peine plus confortable que la vie derrière les barreaux, risque bien d'être mis à mal selon The Independent. En effet le secteur de niche du super bunker connait quelques remous avec l'arrestation cette semaine des deux doyens du métier. Un des détenus est l'homme d'affaires Francesco Nobis, qu'on soupçonne d'avoir fourni quelques-unes des caches souterraines des Casalesi ces 15 dernières années. Un des autres hommes arrêtés est l'architecte Carmine Domenico Nocera. C'est lui qui aurait conçu les derniers "superbunkers" tant appréciés des patrons de la mafia. Notamment celui de Zagaria.

En savoir plus sur:

Nos partenaires