Les Bélarusses aux urnes, 5e mandat en ligne de mire pour Alexandre Loukachenko

11/10/15 à 11:25 - Mise à jour à 11:25

Source: Belga

Les Bélarusses se rendent aux urnes dimanche pour un scrutin présidentiel au terme duquel l'autoritaire Alexandre Loukachenko est assuré de remporter un cinquième mandat, prolongeant ses 21 ans aux commandes du pays alors que les Européens envisagent de lever les sanctions prises à son égard.

Qualifié de "dernier dictateur d'Europe" par Washington, Alexandre Loukachenko, 61 ans, affronte trois candidats quasiment inconnus lors de cette élection présidentielle boycottée par l'opposition et marquée par la lassitude des électeurs. Il veut y obtenir un taux de participation convaincant pour que le scrutin soit reconnu par les Occidentaux. Si le résultat du vote ne laisse que peu de place au suspense, la réaction de l'Union européenne est beaucoup plus attendue, les 28 envisageant de lever les sanctions qui frappent depuis 2011 le président bélarusse en protestation contre la répression violente qui avait suivi sa réélection en 2010. Les Européens veulent notamment s'assurer qu'"il n'y a pas de nouvelles arrestations d'opposants, pas de violence, pas de persécution de la presse", a expliqué un diplomate à l'AFP. M. Loukachenko, au pouvoir depuis 1994, a effectivement multiplié les gestes de bonne volonté ces derniers mois, libérant notamment cet été les derniers prisonniers politiques du pays, parmi lesquels l'opposant numéro un Mikola Statkevitch, relâché fin août après cinq ans de prison. Ce "geste" a été apprécié par Bruxelles, qui se donne jusqu'à la fin du mois pour décider de lever oui ou non les sanctions.

Nos partenaires