Jonathan Holslag
Jonathan Holslag
Jonathan Holslag est professeur en relations internationales à la VUB.
Opinion

04/08/17 à 10:57 - Mise à jour à 10:56

"Les Balkans sombrent à nouveau dans le désordre et il n'est pas certain du tout que l'intégration européenne soit la solution"

"Il est clair que le passé n'a pas encore été accepté", déclare Jonathan Holslag. "Les politiques ont tendance à jeter de l'huile sur le feu."

Ces deux dernières semaines, j'ai traversé les Balkans en tous sens. J'y ai discuté avec des politiques, des entrepreneurs, des diplomates et d'autres personnes, dans les villes et les villages. Ce que j'y ai vu et entendu ne m'a guère rassuré. Même s'il n'y a plus de guerre, la stabilité est particulièrement fragile. L'Europe se retrouve face à une tâche impossible. Tous les acteurs de la région sont soit candidats, soit candidats potentiels à rejoindre l'Union européenne : la Bosnie, la Serbie, la Macédoine, l'Albanie, le Monténégro et le Kosovo. Malheureusement, les Balkans sombrent de nouveau dans le désordre et il n'est pas certain du tout que l'intégration européenne soit la solution.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires