Les alliés du régime syrien réfutent toute violation de l'espace aérien israélien

10/02/18 à 13:57 - Mise à jour à 15:05

Source: Afp

Les forces alliées du régime syrien, à savoir le Hezbollah, l'Iran et la Russie, ont nié samedi toute violation de l'espace aérien israélien par un drone, point de départ d'un accès de fièvre avec l'Etat hébreu, dans un communiqué de leur commandement conjoint.

Les alliés du régime syrien réfutent toute violation de l'espace aérien israélien

© AFP

L'armée israélienne a affirmé avoir intercepté dans la nuit un drone lancé de Syrie et présenté comme iranien, et entrepris des raids aériens en représailles. Aucun drone n'a pénétré dans "l'espace aérien de la Palestine occupée", a affirmé ce commandement conjoint pour les opérations en Syrie, dénonçant des "mensonges" de l'Etat hébreu.

A la suite de ces raids, l'avion de combat F16 israélien s'est écrasé en Israël, après avoir essuyé des tirs de la défense anti-aérienne syrienne. Les deux pilotes se sont éjectés et ont été récupérés et hospitalisés, a dit l'armée. L'un d'eux est dans un état grave. L'engin est tombé dans le nord du territoire israélien, mais un porte-parole de l'armée n'a pas précisé si l'appareil avait été effectivement touché par les tirs antiaériens ou s'il était tombé à la suite d'un incident technique.

L'Iran accuse Israël de "mensonges"

L'Iran a accusé samedi Israël de "mensonges" et souligné le droit de la Syrie à la "légitime défense", en riposte à des raids israéliens lancés après l'interception selon l'Etat hébreu d'un drone présenté comme iranien. "Les allégations à propos du survol d'un drone iranien sont trop ridicules", a déclaré à l'AFP le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, Bahram Ghassemi.

"Pour couvrir ses crimes dans la région, les dirigeants israéliens recourent à des mensonges contre les autres pays", a-t-il ajouté. "La Syrie a le droit à la légitime défense" face à Israël.

L'Iran est l'ennemi juré d'Israël et soutient militairement le régime syrien de Bachar al-Assad dans la guerre qui ravage depuis 2011 la Syrie, pays voisin de l'Etat hébreu.

Mettre en danger la vie des soldats russes en Syrie est "inacceptable"

La Russie a appelé toutes les parties à la "retenue" en Syrie, et considéré comme "absolument inacceptable" de mettre en danger la vie de soldats russes, après les frappes israéliennes dans ce pays.

"Nous appelons avec insistance toutes les parties impliquées à faire preuve de retenue et à éviter tout acte pouvant mener à compliquer encore la situation", a déclaré le ministère russe des Affaires étrangères dans un communiqué. "Il est absolument inacceptable de créer des menaces contre la vie et la sécurité des soldats russes" qui se trouvent en Syrie, a-t-il ajouté.

Le Liban a également dénoncé ces attaques israéliennes dans la région syrienne, précisant qu'il allait déposer une plainte contre l'Etat hébreu auprès des Nations Unies pour avoir utilisé son espace aérien, a rapporté l'agence de presse officielle libanaise NNA.

En savoir plus sur:

Nos partenaires