Les Affaires étrangères n'ont pas encore de confirmation de l'arrestation de Bilen Ceyran

31/08/16 à 10:39 - Mise à jour à 10:51

Source: Afp

Les Affaires étrangères belges n'ont pas encore reçu de confirmation quant à l'arrestation de la jeune Belge d'origine turque Bilen Ceyran, mais sont en contact avec leur ambassade à Istanbul qui tente d'avoir une confirmation officielle depuis lundi, a affirmé Didier Reynders. La garde à vue de Bilen Ceyran a été prolongée mercredi jusque jeudi, a en outre indiqué sa mère, Meryem Sasmaz.

Les Affaires étrangères n'ont pas encore de confirmation de l'arrestation de Bilen Ceyran

Didier Reynders © BELGA

Selon les médias turcs, la jeune de 24 ans a été interpellée vendredi dernier en Turquie où elle passait ses vacances en compagnie d'amis. Depuis, elle est en garde à vue et a pu rencontrer son avocate turque mardi, avait précisé la mère de Bilen qui s'est envolée pour Istanbul lundi pour tenter de voir sa fille.

"Nous avons reçu des demandes lundi via les réseaux sociaux, notamment de membres du PTB, pour avoir une confirmation de cette arrestation. Nous avons donc immédiatement fait la demande formelle à notre ambassade afin qu'elle nous donne une confirmation officielle des faits mais nous n'en avons toujours pas", a précisé le ministre des Affaires étrangères.

Le Service public fédéral est actuellement occupé à vérifier si Bilen Ceyran ne détient pas la double nationalité, auquel cas les autorités turques considéreraient qu'elle est turque et n'aurait dès lors pas de devoir d'information vis-à-vis de la Belgique.

La mère de Bilen a toutefois assuré à l'agence Belga que sa fille n'avait "jamais fait la demande d'une double nationalité". Didier Reynders appelle Meryem Sasmaz à prendre contact avec l'ambassade de Belgique en Turquie afin de pouvoir l'aider au mieux dans ses démarches.

Bilen Ceyran est vice-présidente de Young Struggle, une organisation de jeunesse socialiste. Selon certains médias turcs, elle est accusée d'être membre de la KGÖ, la jeunesse communiste affiliée au MLKP (Parti communiste marxiste-léniniste en Turquie), considéré comme une organisation terroriste par le régime.

Nos partenaires