Les 3 raisons qui font que Marine Le Pen pourrait gagner

21/04/17 à 10:00 - Mise à jour à 10:04

Source: Le Vif/l'express

Le contexte général antisystème, l'affaiblissement de la gauche et de la droite traditionnelles, l'inexpérience d'Emmanuel Macron et la dynamique d'un éventuel second tour... Jamais dans une élection présidentielle, les indicateurs n'ont été aussi favorables à l'extrême droite. Reste la résistance républicaine.

Le politologue Roland Cayrol, dans son dernier livre sur Les Raisons de la colère des Français envers leur classe politique (Grasset), affirme que l'élection présidentielle des 23 avril et 7 mai est la " dernière chance peut-être pour pouvoir répondre aux colères qui montent du peuple ". Dernière " chance " avant quel séisme ? Un échec du prochain président, suggère l'ancien directeur de l'institut de sondages CSA, ouvrirait définitivement la voie au Front national en 2022. Et si, à la faveur d'une campagne atypique comme nulle autre, Marine Le Pen s'imposait dès ce printemps ? L'hypothèse n'est pas la plus probable, tant les enquêtes d'opinion la donnent perdante contre n'importe quel adversaire au second tour. Mais bien qu'ils continuent à dicter les débats dans l'Hexagone sans questionnement, les sondages n'ont-ils pas révélé leurs limites en bout de course aux Etats-Unis et en Grande-Bretagne, il n'y a pas si longtemps ? Alors, l'impensable est-il envisageable le soir du 7 mai ? Jamais en vérité la conjoncture française n'a été aussi propice à un vote extrême. Examen de la conjonction de planètes qui pourrait provoquer une éclipse sans pareil du rayonnement de la France.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires