Législatives en Colombie: "un signal que la majorité veut la paix"

10/03/14 à 07:06 - Mise à jour à 07:06

Source: Le Vif

Le président de la Colombie, Juan Manuel Santos, a estimé dimanche que la majorité relative obtenue par son gouvernement aux législatives était un "signal important" pour "la paix" avec la guérilla des Farc.

Législatives en Colombie: "un signal que la majorité veut la paix"

© EPA

"C'est un signal important pour le pays et pour le monde entier signifiant que l'immense majorité veut la paix", a déclaré M. Santos, lors d'un discours prononcé au siège de sa formation politique à Bogota. Ce scrutin constituait un test important pour la suite des négociations ouvertes depuis 16 mois avec les Forces armées révolutionnaires de Colombie (Farc), la principale rébellion du pays, encore forte de près de 8.000 combattants selon les autorités, après un demi-siècle d'existence. La coalition gouvernementale de centre-droit de M. Santos, candidat à sa réélection à la présidentielle de mai prochain, a remporté 47 sièges sur 102 au Sénat et 91 sur 163 à la Chambre des représentants, qui correspond aux régions.

Le scrutin, entaché par une forte abstention de 60%, a été aussi marqué par la percée de l'ancien président conservateur Alvaro Uribe, farouche détracteur du processus de paix et dont le parti est devenu la première force d'opposition parlementaire. M. Santos a adressé un message de félicitations à l'adresse de son prédécesseur. "J'espère que nous pourrons laisser de côté les rancoeurs et travailler pour le pays", a-t-il lancé. Au total quelque 32 millions d'électeurs ont été appelés aux urnes durant une journée électorale qui n'a été marquée par aucun incident grave.

Nos partenaires