Le volcan islandais crache encore

17/05/10 à 15:36 - Mise à jour à 15:36

Source: Le Vif

Selon les volcanologues, l'activité de l'Eyjafjöll n'est pas près de s'arrêter. Le volcan a déjà craché plus de 250 millions de mètres cubes de cendres dans l'atmosphère. Il perturbe encore le trafic aérien.

Le volcan islandais crache encore

© Reuters

Le volcan islandais en éruption Eyjafjöll qui perturbe encore lundi les transports aériens en Europe, a émis d'énormes quantités de cendres depuis le début de son activité il y a un mois et aucune accalmie n'est en vue, selon des géologues de l'île. "Depuis le début de l'éruption, nous estimons que 250 millions de mètres cubes de téphra (cendres et autres scories crachées par le volcan, ndlr) ont été éjectées", a précisé à l'AFP le géophysicien islandais Magnus Tumi Gudmundsson.

L'éruption qui a débuté le 14 avril, a atteint des pics notables à trois reprises, a-t-il ajouté: "Les quatre premiers jours de l'éruption, puis les 5 et 6 mai et enfin vendredi dernier".

Le volcanologue islandais Björn Oddsson avait déjà relevé dimanche que l'activité volcanique s'était accrue et que le nuage de cendres atteignait 8000 mètres soit 2000 mètres de plus que les jours précédents. Pour Gudmundsson "il n'y a vraiment aucun moyen de dire quand cela s'arrêtera". "Il y a eu une certaine activité sismique sous l'Eyjafjallajökull (le glacier qui coiffe le volcan, ndlr) ce qui signifie que du magma continue de monter". "Il s'agit d'une grosse éruption", dit-il précisant que pour l'Islande elle constitue "la plus grosse depuis 1918, celle, tristement célèbre, du Katla" (volcan voisin et bien plus important, ndlr).

En Islande, les vols intérieurs étaient perturbés lundi matin. Les aéroports anglais, écossais, irlandais et ceux du Nord de l'Europe qui avaient fermé leurs portes dimanche soir et ce lundi matin reprennent petit à petit leurs activités. Au total, on estime que ce troisième nuage aura empêché, ce lundi, un millier de vols de circuler en Europe. En Belgique, l'espace aérien n'a pas été trop perturbé: seul l'aéroport d'Ostende et l'espace aérien au-dessus de la mer du Nord a été bloqué, mais devrait être rouvert dès cette après-midi.

LeVif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires