Le trafic dans le tunnel sous la Manche reprend normalement

04/08/15 à 18:30 - Mise à jour à 18:30

Quelque 600 tentatives d'intrusion de migrants, selon la police, ont été déjouées dans la nuit de lundi à mardi aux abords du tunnel sous la Manche, près de Calais (nord de la France), tandis qu'une inspection matinale a suscité des perturbations dans le trafic.

Le trafic dans le tunnel sous la Manche reprend normalement

© AFP

Le groupe Eurotunnel, qui gère l'installation sous-marine entre la France et l'Angleterre, a effectué une inspection au sein du couloir sud du tunnel, après la détection d'une "anomalie" qu'il n'a pas précisée, provoquant des retards dans le trafic mardi matin.

Le groupe a annoncé peu après 14H00 GMT que l'inspection était terminée et que le trafic reprenait normalement.

Les retards cumulés donnaient toutefois lieu à une longue attente pour les passagers de la navette, de quatre heures au départ de Folkestone en Angleterre et deux heures côté français mardi après-midi.

Aucun détail n'était établi sur la nature de l'anomalie, laissant ouvertes toutes les possibilités: un problème sur une voie, une présence ou un autre incident.

Dans la nuit, environ 500 migrants ont été dénombrés aux abords du site, pour 600 tentatives d'intrusion, dont 400 ont été repoussées; environ 180 personnes interceptées ont été reconduites hors du site et une vingtaine interpellées, a détaillé une source policière.

Ce chiffre est cependant en forte baisse comparé aux 1.700 tentatives de candidats à l'immigration en Angleterre enregistrées la nuit précédente.

Cette très forte animation était due à la présence de militants du collectif pour la liberté de circulation "No Border" venus faire de la "provocation", alors que les migrants cherchent plutôt la "discrétion", a estimé la source policière.

Avec AFP

En savoir plus sur:

Nos partenaires