Le scrutin néerlandais place le gouvernement face à un futur incertain

19/03/15 à 06:55 - Mise à jour à 06:55

Source: Belga

Les électeurs néerlandais ont sanctionné mercredi les partis de la coalition gouvernementale lors d'élections régionales, selon les chiffres des premiers sondages de sortie des urnes, plaçant le gouvernement face à un avenir incertain.

Le scrutin néerlandais place le gouvernement face à un futur incertain

© Belga

Les libéraux du VVD et les travaillistes du PvdA perdent respectivement quatre et six sièges et, en conséquence, leur fragile majorité au sein du Sénat, les obligeant à rechercher désespérément un nouveau partenaire pour pouvoir y faire approuver des réformes.

Leur majorité reposait déjà sur le soutien des démocrates de D66 et de deux petits partis chrétiens, qui assuraient une majorité de 38 sièges sur les 75 que compte cette assemblée. Seulement 49% des électeurs se sont rendus aux urnes pour élire les 570 représentants qui siégeront dans les 12 provinces du pays.

Ceux-ci éliront à leur tour le 26 mai ceux qui occuperont les sièges de la chambre haute du parlement pour les quatre prochaines années. La composition du Sénat sera également cruciale pour le prochain gouvernement, qui devrait être élu en 2017 si la coalition au pouvoir ne doit pas démissionner auparavant.

Les résultats de ces sondages signifient que la coalition doit trouver un sixième partenaire au Sénat, au risque de se retrouver paralysée. Les chrétiens-démocrates du CDA pourraient être une possibilité, même s'ils ont jusqu'à présent refusé de soutenir le gouvernement.

En savoir plus sur:

Nos partenaires