Le roi saoudien n'a pas écourté ses vacances en France

03/08/15 à 18:32 - Mise à jour à 18:32

Le roi Salmane d'Arabie saoudite n'a pas écourté son séjour dans le sud de la France et poursuit ses vacances à Tanger, au Maroc, "conformément au programme", a affirmé lundi à l'AFP une source officielle saoudienne à Ryad.

Le roi saoudien n'a pas écourté ses vacances en France

Le roi Salmane © REUTERS

Comme on lui demandait le motif du brusque départ du souverain de Vallauris, près de Cannes (sud-est), cette source a rétorqué que ce changement de villégiature se déroulait "conformément au programme des vacances".

Le roi a "beaucoup de considération" pour le peuple français et les articles de presse sur les conditions de son séjour "n'ont pas été dérangeants", a assuré cette source, selon laquelle le souverain saoudien espère avoir l'opportunité de revenir l'an prochain.

Ce haut responsable a encore fait valoir que les aménagements et mesures de sécurité sur place avaient été entièrement gérées par le gouvernement français. "Nous avons simplement suivi à la lettre les dispositions et procédures écrites", a-t-il avancé.

Après huit jours sur la Côte d'Azur, le roi Salmane, suivi d'une partie de sa suite, a pris dimanche un vol depuis Nice à destination de Tanger (nord), alors que son ambassade à Paris avait indiqué qu'il était susceptible de séjourner en France entre le 20 juillet et le 20 août.

Ce séjour a suscité une polémique, l'accès au littoral voisin de la villa royale ayant été interdit au public. Située en contrebas de la propriété, la plage a été rouverte lundi matin, tandis que des ouvriers s'employaient à démonter les installations (escalier, ascenseur métallique...) érigées pour l'occasion.

Ces travaux, engagés sans autorisation, et l'imposante présence policière dévolue à la protection du souverain et de sa suite, composée d'un millier de personnes environ, ont été très mal perçus dans la région et dans le reste de la France.

A Tanger, le souverain saoudien, 80 ans, dispose également de résidences, dont une à proximité d'un palais du roi du Maroc. Il apprécie cet endroit qu'il fréquente "depuis près de 20 ans", selon le site d'informations marocain Medias 24.

Lundi après-midi, cette arrivée était surtout marquée par un ballet de berlines aux abords d'un grand hôtel de la ville, d'après un photographe de l'AFP.

Le prédécesseur de Salmane, le roi Abdallah, décédé en janvier, effectuait lui aussi de fréquents séjours au Maroc.

Avec AFP

En savoir plus sur:

Nos partenaires