Le prix Nobel de la Paix est décerné à l'Union européenne

12/10/12 à 11:01 - Mise à jour à 11:01

Source: Le Vif

Le prix Nobel de la Paix 2012 a été attribué vendredi à l'Union européenne, a annoncé le comité Nobel à Oslo. L'UE est récompensée pour avoir pacifié un continent coutumier des guerres.

Le prix Nobel de la Paix est décerné à l'Union européenne

© Image Globe

"L'UE et ses ancêtres contribuent depuis plus de six décennies à promouvoir la paix, la réconciliation, la démocratie et les droits de l'Homme en Europe", a déclaré à Oslo le président, très europhile, du comité Nobel norvégien Thorbjoern Jagland.

Ce Nobel est attribué sur fond de désunion des Etats européens, dont la solidarité est actuellement mise à rude épreuve, les riches économies du Nord traînant des pieds pour venir en aide aux pays du Sud financièrement asphyxiés par une dette publique excessive et soumis à des cures d'austérité.

Un test dont les résultats sont encore en suspens mais qui a d'ores et déjà révélé de profondes fissures dans l'édifice européen, déjà en mal de popularité au sein des opinions publiques pour qui Bruxelles est souvent éloigné et trop bureaucratique. "L'UE connaît actuellement de graves difficultés économiques et des troubles sociaux considérables", a reconnu M. Jagland.

"Le comité Nobel norvégien souhaite focaliser sur ce qu'il considère comme le résultat le plus important de l'UE: la lutte réussie pour la paix, la réconciliation, la démocratie et les droits de l'Homme", a-t-il ajouté, faisant valoir qu'elle avait contribué à muer l'Europe "d'un continent de guerre vers un continent de paix".

Cette année, un total de 231 individus et organisations étaient en lice pour la prestigieuse récompense dans une édition qui semblait extrêmement ouverte jusqu'à ce que la télévision publique norvégienne NRK, généralement bien informée, fasse de l'UE "le grand favori", jeudi soir et confirme l'information sur son site internet vendredi matin.

55 ans après le traité fondateur de Rome, ce Nobel vient réparer un oubli historique. Bon nombre de commentateurs s'accordent pour dire que le projet européen, qui a permis de pacifier un continent coutumier des guerres, était, après Gandhi, l'autre "grand absent" de la famille des lauréats.

Réactions

Le président du Parlement européen, Martin Schulz, a été le premier à réagir : "Je suis profondément touché et honoré que l'UE ait gagné le prix Nobel de la paix", a affirmé M. Schulz sur son compte twitter peu après l'annonce du comité Nobel à Oslo.

Depuis sa fondation, l'UE oeuvre pour "la réconciliation" et "cela peut servir d'inspiration" à tous, a ajouté l'eurodéputé social-démocrate allemand, qui préside la plus démocratique des institutions européennes. "L'UE est un projet unique qui a remplacé la guerre par la paix et la haine par la solidarité", a ajouté M. Schulz qui s'est déclaré "submergé par l'émotion".

Jose Manuel Barroso, le président de la Commission européenne a commenté également sur le réseau social : "C'est un grand honneur pour toute l'Union européenne, pour les 500 millions de citoyens, à qui est décerné le prix Nobel de la Paix 2012".

Les Européens sont parvenus "à surmonter la guerre et les divisions" pour "former ensemble un continent de paix et de prospérité", a affirmé Herman Van Rompuy, le président du Conseil européen, sur son compte twitter. L'attribution du prix est "un grand honneur pour l'Union européenne", a ajouté l'ancien Premier ministre belge en soulignant qu'il s'agissait, selon lui, "de la plus forte reconnaissance possible des profondes motivations politiques qui animent notre Union".

Elio Di Rupo "fier"

"Ce choix montre que le projet européen continue à inspirer le monde aujourd'hui. L'Union européenne fut à l'origine le rêve de femmes et d'hommes politiques en quête de paix et de prospérité pour tous les citoyens. Elle est devenue un symbole fort de coopération et de progrès. L'Europe, un continent qui fut déchiré par des guerres atroces, est grâce à l'Union européenne un exemple pour le monde entier de concertation pacifique et de prévention des conflits", a affirmé le chef du gouvernement fédéral dans un communiqué.

"En ces temps économiques difficiles, l'Union européenne est confrontée aux épreuves les plus importantes de son existence. Elle démontre cependant que seuls le dialogue et la solidarité réciproque permettront des jours meilleurs", a-t-il ajouté.

Le Premier ministre s'est également dit "fier". "Un des pays fondateurs de l'UE, la Belgique a toujours été un précurseur et une inspiration dans le processus d'intégration européenne", a-t-il souligné.

M. Di Rupo considère que ce Prix Nobel constitue un "encouragement pour poursuivre le projet européen" et "accorder encore plus d'attention à la participation de ses 500 millions de citoyens". "Pour aimer l'Europe, les citoyens doivent pouvoir se reconnaître en elle. Que ce Prix soit une source d'inspiration afin de se rapprocher de ce but. L'Europe doit à nouveau faire rêver et espérer! ", a-t-il conclu.

Le Vif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires