Le président soudanais El-Béchir a quitté le Nigeria

16/07/13 à 12:23 - Mise à jour à 12:23

Source: Le Vif

Le président soudanais Omar El-Béchir, recherché par la CPI pour crimes de guerre, a quitté le Nigeria, a déclaré mardi un porte-parole de l'ambassade du Soudan, alors que des voix se sont élevées pour demander son arrestation.

Le président soudanais El-Béchir a quitté le Nigeria

© EPA

"Il est parti dans l'après-midi" (de lundi), a déclaré à l'AFP Mohammed Moiz, porte-parole de l'ambassade du Soudan au Nigeria.

M. Moiz a cependant nié tout lien entre le départ de M. Béchir à la veille de la fin du sommet auquel il participait et les demandes d'arrestation dont il fait l'objet, déclarant que celui-ci avait un autre engagement.

M. Béchir était arrivé dimanche au Nigeria pour assister à un sommet de l'Union Africaine (UA) sur le sida, la tuberculose et le paludisme qui a commencé lundi et doit s'achever mardi.

M. Moiz a déclaré que M. Béchir est reparti pour Khartoum mais il n'a pas donné de détails sur l'engagement qui l'a poussé à rentrer. M. Béchir fait l'objet de deux mandats d'arrêt devant la Cour pénale internationale, basée à La Haye, pour crimes de guerre, crimes contre l'humanité et génocide dans le conflit de la province soudanaise du Darfour.

Le Nigeria étant partie à la CPI, il a en théorie l'obligation d'arrêter M. Béchir. Mais la politique de l'UA est d'ignorer les mandats d'arrêt de la CPI, l'organisation panafricaine lui reprochant de n'avoir jusqu'à présent inculpé que des Africains.

En savoir plus sur:

Nos partenaires