Le père de Wikipédia souhaite que le monde entier ait accès à son encyclopédie

16/10/13 à 11:08 - Mise à jour à 11:08

Source: Le Vif

Le 24 octobre prochain, Jimmy Wales, le père de la plus grande encyclopédie en ligne, se rendra en Belgique. Nos confrères de Knack lui ont parlé de son nouveau projet : Wikipédia Zero, qui doit permettre au tiers monde d'accéder à l'information.

Le père de Wikipédia souhaite que le monde entier ait accès à son encyclopédie

© Isopix

L'Américain Jimmy Wales a réalisé son rêve d'enfant : instaurer une encyclopédie ouverte et autorégulante que tout le monde puisse compléter librement. Son produit Wikipédia s'est développé en centre de connaissance en ligne comptant 27 millions d'articles en 287 langues et 516 millions de visiteurs uniques par mois.

Aujourd'hui Jimmy Wales caresse un rêve encore plus grand : éclairer le tiers monde en lui donnant gratuitement accès à Wikipédia. "Pendant mes voyages, je vois souvent que l'internet change des vies humaines" explique Wales lors d'une interview à Londres. "Dernièrement, j'étais dans un bidonville à Delhi où j'ai visité plusieurs écoles. J'y ai rencontré un garçon de seize ans qui m'a raconté qu'on venait d'installer l'électricité chez lui. Sa famille était un petit peu plus aisée et disposait d'un accès par ligne commutée lui permettant de surfer sur internet. Il m'a raconté qu'il utilisait Wikipédia pour réussir ses examens. Et ... pour chercher des phrases d'accroche pour séduire les filles. (il rit) L'accès à l'information peut impliquer des changements à différents niveaux".
C'est pourquoi dans le monde idéal de Jimmy Wales chacun dispose d'une connexion internet et d'un accès à l'actualité et l'information. Il a établi une collaboration avec les opérateurs de téléphone locaux de sorte que les citoyens aient accès gratuitement à Wikipédia par le biais de leur téléphone mobile.

Cet été, Wikipédia Zero a été instaurée en Inde, après avoir été lancée en Malaisie, en Thaïlande, en Arabie Saoudite, au Kuwait, au Pakistan, au Sri Lanka et dans une dizaine d'autres pays. Le Kenya est le prochain pays sur la liste. Grâce à Wikipédia Zero, 300 millions de personnes ont déjà accès à l'encyclopédie en ligne sur leur téléphone sans frais et sans achat de données.

"Si les gens ont gratuitement accès à l'information, ils peuvent se mettre à apprendre dit Wales. "Ils peuvent se renseigner sur la politique locale. Ils peuvent commencer à se demander pourquoi leurs chemins boueux et leurs huttes diffèrent des rues et des maisons en Allemagne. Et ainsi, ils pourront se faire de nouvelles idées".

"Je suis optimiste quant à l'avenir des habitants des pays en voie de développement", dit-il. "J'attends beaucoup d'eux. La révolution chinoise et le printemps africain doivent encore avoir lieu. De nombreux "Wikipédiens" n'ont pas encore fait entendre leur voix.

Les étudiants africains connaissent d'autres choses que les étudiants européens ou américains. Il est important qu'ils puissent compléter Wikipédia dans leur propre langue. Il y a encore beaucoup de connaissances de certains coins du monde qui nous manquent".

"Je veux donner accès à Wikipédia au monde entier. L'information est connaissance et dans ce monde, la connaissance est une arme d'une importance capitale".

En savoir plus sur:

Nos partenaires