Le Parlement néerlandais réclame la fermeture des réacteurs nucléaires belges

07/06/16 à 17:13 - Mise à jour à 18:33

Source: Belga

Les députés néerlandais ont adopté mardi un texte demandant à leur gouvernement de prier la Belgique d'arrêter deux de ses réacteurs nucléaires, Doel 3 et Tihange 2, dont la sécurité fait polémique, a indiqué la chambre basse du parlement.

Le Parlement néerlandais réclame la fermeture des réacteurs nucléaires belges

La centrale de Tihange. © BELGA

"Le texte a été accepté à 78 voix contre 72", a indiqué à l'AFP une porte-parole de la chambre basse du parlement, Nancy Podt-van Ulden. La motion avait été déposée par les travaillistes du PvdA et les socialistes du SP.

La sûreté des centrales belges fait polémique depuis plusieurs années, en Belgique mais surtout dans les pays voisins. L'Allemagne et le Luxembourg avaient demandé en avril l'arrêt provisoire des réacteurs de Doel 3 et Tihange 2, dont les cuves présentent des milliers de microfissures, dans l'attente de tests complémentaires.

La Belgique, par la voix de son agence de contrôle nucléaire (AFCN), avait répliqué que ses centrales répondaient "aux exigences de sûreté les plus sévères" et qu'il n'y avait "aucune raison" de se plier aux demandes allemandes et luxembourgeoises.

La ministre néerlandaise de l'Infrastructure et du Milieu, Mélanie Schultz van Haegen, avait visité en janvier la centrale de Doel, affirmant à l'époque que son pays avait de "graves" inquiétudes au sujet du parc nucléaire belge. La semaine dernière, elle avait néanmoins refusé d'en demander la fermeture, assurant, selon l'agence de presse néerlandaise ANP, qu'il n'y avait "aucune base juridique" pour le faire.

En savoir plus sur:

Nos partenaires