Le pape n'a plus la cote auprès des Italiens

17/05/10 à 14:02 - Mise à jour à 14:02

Source: Le Vif

La confiance des Italiens dans l'Eglise catholique et la figure de son chef, le pape, s'est effondrée ces sept dernières années, une tendance qui s'est accentuée avec les récents scandales de pédophilie dans le clergé, selon un sondage publié lundi par le quotidien Repubblica.

Le pape n'a plus la cote auprès des Italiens

© Epa

L'Eglise est passée de 62,7% d'Italiens ayant une "très grande ou grande" confiance en elle en 2003 à 47,2% en avril 2010, tandis que la cote du pape a chuté de 77,2% à 46,6% au cours de la même période, écrit ce journal de gauche.

En un an, l'Eglise est passée d'une cote de confiance de 50,4% en juin 2009 à 47,2% en avril 2010 et le pape Benoît XVI de 53,7% en mars 2009 à 47,2% en avril 2010.

Le cardinal Joseph Ratzinger, qui avait accédé à la papauté en 2005 à la mort de Jean Paul II, avait atteint son pic de popularité en 2008 à 55,5%, selon ce sondage.

Selon le sondage, 62% des Italiens considèrent en outre que l'Eglise a cherché à "minimiser ou cacher" les cas de pédophilie.

Les Italiens sont par ailleurs majoritairement d'accords avec une fin du célibat pour les prêtres, 65,9% se disant "très ou assez" favorables à cette hypothèse, selon la même source.

Levif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires