Le Pape François téléphone à un Toulousain catholique et homosexuel

06/09/13 à 10:31 - Mise à jour à 10:31

Source: Le Vif

Emu par le courrier de Christopher, un jeune Toulousain, le Pape François l'aurait appelé en personne par téléphone le 29 août dernier pour parler de son homosexualité.

Le Pape François téléphone à un Toulousain catholique et homosexuel

© Reuters

"Allô Christopher? Je suis le Pape François". Quelle ne fut pas la surprise de Christopher, jeune homme de 25 ans habitant à Toulouse, lorsqu'il a reçu le jeudi 29 août un appel téléphonique... du Pape lui-même, comme le rapporte La Dépêche du Midi.

Un coup de fil "miraculeux" Difficile à croire, et pourtant l'appel reçu par l'assisant commercial du sud-ouest de la France semble bien provenir du Pape. Même s'il n'a pas pensé à enregistrer l'appel de près de 9 minutes qu'il a qualifié de "miraculeux", Christopher a encore le numéro. "C'est le 009 06 69 82" a-t-il dit au journaliste de La Dépêche. Le numéro du central téléphonique du Vatican. "J'ai voulu le raconter, pour rendre hommage à ce Pape exceptionnel" confesse-t-il.

De son côté, le service de presse du Pape n'a pas souhaité confirmer l'information, précisant ne pas être "autorisé à donner une réponse, qu'elles soit affirmative ou négative".

"Ton homosexualité, ce n'est pas grave" Pour Christopher, il n'y a pas de doute sur l'identité de son interlocuteur. Il est même certain d'avoir reconnu "sa voix, son timbre, le rythme de ses paroles". D'origine espagnole, il a réussi à avoir une conversation avec le Saint Père malgré l'émotion. Il s'avère que cet appel fait suite à la lettre envoyée au mois de juillet par le jeune homme, tiraillé entre sa foi et son homosexualité.

"Je suis catholique pratiquant, et homosexuel. En juillet dernier, je traversais une période de doute. Depuis mon enfance, je subis des brimades, des insultes, à l'école, dans la rue. Ce Pape me semblait différent, plus proche des gens. Alors j'ai pris une feuille de papier, et j'ai écrit une trentaine de lignes, où je lui confiais mes doutes. Je lui ai laissé mes coordonnées postales et téléphoniques, et j'ai envoyé le tout à l'adresse officielle du Vatican".

"J'ai bien reçu la lettre que tu m'as envoyée", lui a donc dit le Pape François, en essayant de le rassurer. "Ton homosexualité, ce n'est pas grave. Il faut rester courageux, il faut continuer à croire, à prier, et rester bon", aurait-il ajouté. Puis tous deux auraient conversé une dizaine de minutes, parlant des engagements du Toulousain et de ses actions de bénévolat.

Achevant la conversation en indiquant qu'il devait rencontrer un roi (le roi Abdallah II de Jordanie, que le Pape a rencontré pour discuter de la situation syirienne, ndlr), le Pape a assuré au jeune homme qu'il prierait pour lui et lui a demandé de prier pour lui en retour.

Un Pape au style différent

Le Pape François se distingue par ces petits gestes qui le rapprochent des catholiques. Christopher ne serait en effet pas le premier croyant à recevoir un appel papal. Le 22 août, le souverain pontif aurait ainsi téléphoné à un jeune étudiant italien qui venait de perdre son frère. Il aurait à nouveau décroché son téléphone le 28 août pour appeler et apporter son soutien à une Argentine victime de viol.

L'appel à Christopher, malgré le sujet de l'homosexualité très controversé au sein du Vatican, marquerait donc une nouvelle ligne instaurée par le Pape François, qui avait déclaré au lendemain des Journées Mondiales de la Jeunesse de Rio: "Si une personne est gay et cherche le Seigneur, qui suis-je pour la juger?".

Samuel Baudoui

En savoir plus sur:

Nos partenaires