Le pape François enverra un message aux Brésiliens sur la plage de Copacabana

31/12/14 à 14:58 - Mise à jour à 14:56

Source: Belga

Un message vidéo du pape François, enregistré au Vatican, sera projeté mercredi soir sur les trois écrans géants installés sur la plage de Copacabana de Rio, où deux millions de personnes sont attendues pour assister aux traditionnels feux d'artifice.

Le pape François enverra un message aux Brésiliens sur la plage de Copacabana

© REUTERS

Selon une porte-parole de la mairie de Rio, le message du pape, reçu lundi, "sera présenté juste avant le traditionnel show pyrotechnique de minuit" qui cette année ouvrira les festivités des 450 ans de la fondation de la ville (en mars). "Cher peuple brésilien, c'est avec une grande joie que je m'adresse à vous à la veille de la nouvelle année qui marquera le début des commémorations des 450 ans de la fondation de la ville de Saint Sébastien de Rio de Janeiro (NDLR: nom complet de Rio), pour saluer à un moment si heureux, le peuple aimé carioca", dira le pape.

Le maire de la ville, Eduardo Paes, a rappelé la visite du pape François en juillet 2013, à l'occasion des journées mondiales de la jeunesse catholique, qui avait rassemblé pour la messe finale près de trois millions de personnes à Copacabana. 34.000 fusées pesant 24 tonnes seront lancées à minuit depuis onze bateaux ancrés à 400 m de la plage, par mesure de sécurité. Il y aura pour la première fois des chiffres et des lettres qui écriront dans le ciel "Rio450".

La température mercredi frôle les 40 degrés Celsius et la météo ne prévoit pas de pluies pendant les feux d'artifice. Plus de deux millions de personnes, dont 816.000 touristes, sont attendues sur la plage de Copacabana. Les Cariocas, la plupart vêtus de blanc, feront ensuite leurs offrandes (des fleurs) à Yemanja, la déesse de la mer dans le Candomblé, le culte afro-brésilien. Pour assurer la sécurité de la fête sur cette plage de 4,5 km de long, 1.825 gardes municipaux et 1.729 policiers seront mobilisés, a précisé la mairie.

En savoir plus sur:

Nos partenaires