Le pape François appelle l'Europe à retrouver "sa bonne âme"

25/11/14 à 14:02 - Mise à jour à 14:02

Source: Belga

Le pape François a appelé mardi une Europe où dominent selon lui l'"égoïsme" et "les questions techniques et économiques" à placer l'humain au coeur de ses politiques.

Le pape François appelle l'Europe à retrouver "sa bonne âme"

© Belga

"Je vous exhorte à tout faire pour que l'Europe retrouve sa bonne âme", a-t-il demandé aux eurodéputés lors d'un discours prononcé devant la plénière du Parlement, à Strasbourg.

"Les grands idéaux qui ont inspiré l'Europe semblent avoir perdu leur force attractive en faveur de la technique bureaucratique de ses institutions", a-t-il déclaré. "A cela s'ajoutent des styles de vie un peu égoïstes, caractérisés par une opulence désormais insoutenable et souvent indifférente au monde environnant, surtout aux plus pauvres. On constate avec regret une prévalence des questions techniques et économiques au centre du débat politique, au détriment d'une authentique orientation anthropologique".

Dénonçant une "absolutisation de la technique", une "culture du déchet" et une "mentalité de la consommation excessive", le pape a appelé à "reconnaître le caractère précieux de la vie humaine qui nous est donnée gratuitement et qui ne peut être l'objet d'échange ou de commerce". Au passage, il a réaffirmé la position de l'Eglise sur l'euthanasie et l'avortement. "Lorsque la vie n'est pas utile au fonctionnement de ces mécanismes (consuméristes), elle est éliminée sans trop de scrupule, comme dans le cas des malades en phase terminale, des personnes âgées abandonnées et sans soin, ou des enfants tués avant de naître", a-t-il ajouté.

En savoir plus sur:

Nos partenaires