Le pacifisme japonais en danger : l'armée peut désormais agir à l'étranger

16/07/15 à 09:08 - Mise à jour à 09:08

Source: Belga

Les projets de loi de défense controversés du Premier ministre japonais Shinzo Abe, destinés à renforcer le rôle militaire du Japon sur la scène internationale, ont été votés jeudi en session plénière de la Chambre basse.

Le pacifisme japonais en danger : l'armée peut désormais agir à l'étranger

© BELGAIMAGE

Cette réinterprétation de la Constitution pacifiste, qui rendrait possible l'envoi à l'extérieur des Forces d'autodéfense - le nom officiel de l'armée - pour venir en aide à un allié, en premier lieu les Etats-Unis, rencontre une vive opposition dans le pays. Après une série de discours enflammés de députés, les partis d'opposition ont boycotté le scrutin et les textes ont été adoptés par la coalition au pouvoir de M. Abe. "Le contexte de sécurité dans lequel se trouve le Japon est de plus en plus difficile", a déclaré le chef du gouvernement après le vote. "Ces lois sont nécessaires pour protéger la vie des Japonais et prévenir une guerre avant qu'elle n'éclate", a-t-il ajouté. Les projets de loi doivent à présent passer en Chambre haute où ils devraient normalement être soumis au débat pendant un maximum de 30 jours.

En savoir plus sur:

Nos partenaires