Le nouveau cosmodrome russe de Vostotchny est prêt

12/04/16 à 20:51 - Mise à jour à 20:51

Source: Afp

Les "installations techniques" du futur cosmodrome de Vostotchny, hautement stratégique pour la Russie, sont prêtes et il sera en mesure d'accueillir le premier lancement d'une fusée le 27 avril, a déclaré mardi le vice-Premier ministre russe Dmitri Rogozine après une réunion avec Vladimir Poutine.

Le nouveau cosmodrome russe de Vostotchny est prêt

. © Reuters

"Aujourd'hui, j'ai informé le président que les installations techniques pour un lancement sont prêtes", a déclaré Dmitri Rogozine, cité par l'agence de presse TASS.

Début avril, une commission d'Etat avait décidé, après inspection du chantier, que le premier lancement d'une fusée depuis le nouveau cosmodrome aurait lieu le 27 avril à 05H01, heure de Moscou (02H01 GMT).

Vice-Premier ministre en charge de l'espace, Dmitri Rogozine a ajouté que le cosmodrome de Vostotchny, situé près de Khabarovsk (Extrême orient russe), dont la construction a été troublée par de multiples scandales de corruption, était "extrêmement important et la garantie absolue de l'indépendance" de la Russie.

"Pour nous, il s'agit d'un des projets nationaux prioritaires", a de son côté déclaré Vladimir Poutine, qui s'exprimait depuis Moscou par vidéoconférence avec des employés de Vostotchny, selon des propos retransmis à la télévision russe.

Ces déclarations interviennent à l'occasion du "Jour des Cosmonautes", qui commémorent en Russie le premier vol spatial habité effectué le 12 avril 1961 par le cosmonaute soviétique Iouri Gagarine.

Vostotchny doit permettre à Moscou de ne plus dépendre du cosmodrome de Baïkonour, situé au Kazakhstan, que la Russie loue au prix fort depuis la chute de l'URSS, en particulier pour y lancer les vols habités à destination de la Station spatiale internationale (ISS).

Il doit aussi symboliser le renouveau de l'industrie spatiale russe, source de fierté à l'époque soviétique mais négligée depuis et qui a connu ces derniers mois plusieurs problèmes techniques.

La première fusée à décoller du cosmodrome de Vostotchny sera un lanceur Soyouz 2.1a devant mettre sur orbite deux satellites scientifiques ainsi qu'un nanosatellite scientifique développé par l'Université aérospatiale de Samara.

Nos partenaires