Le nombre de réfugiés demandant asile aux pays riches a augmenté de 45%

26/03/15 à 07:14 - Mise à jour à 07:39

Source: Belga

Les demandes d'asile dans les pays riches ont bondi de 45% en 2014, portées par les conflits en Syrie et en Irak, avoisinant le record enregistré au début de la guerre en Bosnie-Herzégovine, selon les chiffres publiés jeudi par l'ONU.

Le nombre de réfugiés demandant asile aux pays riches a augmenté de 45%

© Reuters

La situation dans ces deux pays, la Syrie et l'Irak, a donné lieu à "la pire crise humanitaire de notre ère", a déclaré une porte-parole du Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR), Melissa Fleming, en conférence de presse.

Au total, 866.000 demandes d'asile ont été déposées l'an dernier dans 44 pays industrialisés, soit 45% de plus qu'en 2013. Elles atteignent ainsi presque le niveau record enregistré en 1992 au début de la guerre en Bosnie-Herzégovine (avec alors environ 900.000 demandes d'asile).

L'an dernier, 60% des demandeurs d'asile ont été enregistrés dans seulement cinq pays : Allemagne (173.100 demandes), Etats-Unis (121.200), Turquie (87.800), Suède (75.100) et Italie (63.700). Pour des questions méthodologiques, les statistiques turques ne prennent pas en compte les Syriens qui arrivent en Turquie car ils y obtiennent automatiquement un accueil provisoire dit "de groupe".

En 2014, les Syriens sont restés les demandeurs d'asile les plus nombreux, avec plus de 149.600 demandes (+166%). Et la tendance ne devrait pas s'inverser, souligne le HCR.

En savoir plus sur:

Nos partenaires