Le nombre de personnes déplacées dans le monde ne cesse de progresser

18/05/10 à 14:16 - Mise à jour à 14:16

Source: Le Vif

Le nombre de personnes déplacées ne cesse de progresser ces dernières années. En 2009, il y en a eu quelque 6,8 millions de plus que l'année précédente, souligne un rapport publié lundi par l'Observatoire des situations de déplacements internes (IDMC).

Le nombre de personnes déplacées dans le monde ne cesse de progresser

© Epa

Au total, 27,1 millions de personnes dans le monde ont été contraintes de quitter leur foyer pour trouver refuge dans une autre région de leur pays en raison de conflits, de violences et de la pauvreté, selon document de l'organisation basée à Genève.

"Ce chiffre impressionnant est le plus élevé depuis le milieu des années 1990", relève-t-il.

En 2008, le nombre de nouveaux déplacés était de 4,6 millions de personnes tandis qu'il atteignait 3,7 millions de personnes l'année précédente.

En 2009, neuf déplacements sur dix ont été enregistrés dans huit pays: le Pakistan, la République démocratique du Congo (RDC), le Soudan, la Somalie, les Philippines, la Colombie, le Sri Lanka et l'Ethiopie.

En RDC, près d'un million de personnes ont ainsi été nouvellement déplacées en 2009, souligne encore l'IDMC.

Globalement, ces nouveaux déplacements ont été principalement causés par "des conflits existants depuis des années ou des décennies", ajoute-t-il précisant que de nombreuses personnes ont été contraintes de se déplacer à plusieurs reprises.

En revanche, au Pakistan, la situation a été fulgurante, quelque 3 millions de personnes ayant fui leur domicile en quelques semaines seulement suite à l'offensive de l'armée pakistanaise contre les talibans.

Seule note positive, le rapport relève que 2009 a vu un plus grand nombre de retour, soit 5 millions contre 2,6 millions en 2008.

Levif.be avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires