"Le Niger sera le tombeau de Boko Haram"

17/02/15 à 13:50 - Mise à jour à 13:50

Source: Belga

"Le Niger sera le tombeau de Boko Haram", a affirmé le président nigérien Mahamadou Issoufou mardi à Niamey devant des milliers de personnes rassemblées contre le groupe islamiste armé, après plusieurs attaques meurtrières dans le sud-est du pays.

"Le Niger sera le tombeau de Boko Haram"

Mahamadou Issoufou © Reuters

"On n'attaque pas le Niger impunément, et Boko Haram l'a appris à ses dépens le 6 février dernier. Ce jour-là, nos forces de défense et de sécurité ont écrasé Boko Haram", a affirmé M. Issoufou sous les vivats de la foule. Le groupe armé nigérian a ciblé pour la première fois le sud-est du Niger le 6 février, menant des offensives contre la bourgade de Bosso et près de la capitale provinciale Diffa, deux villes situées sur la frontière avec le Nigeria. Un premier bilan officiel, communiqué par le ministre de la Défense nigérien Mahamadou Karidjo faisait état de 109 islamistes, quatre militaires et un civil tués. Un second bilan établi par l'armée nigérienne donnait ensuite plus de 200 morts parmi les combattants de Boko Haram, pour 7 tués dans les rangs des forces de sécurité. Plusieurs sources humanitaires ont confirmé à l'AFP des pertes très importantes du côté des assaillants, mentionnant "des dizaines de morts" lors de cette première attaque contre Diffa. Des milliers de Nigériens ont manifesté mardi matin Niamey contre Boko Haram. Le rassemblement, débuté vers 9h30, s'est achevé trois heures plus tard.

En savoir plus sur:

Nos partenaires