Le mouvement M5S exclut une alliance et votera des réformes au cas par cas

26/02/13 à 20:45 - Mise à jour à 20:45

Source: Le Vif

Le mouvement protestataire 5 Etoiles (M5S) ne s'alliera avec aucune autre formation mais envisagera au cas par cas de voter des réformes, a déclaré mardi son leader, le tribun Beppe Grillo, au lendemain de sa performance électorale.

Le mouvement M5S exclut une alliance et votera des réformes au cas par cas

© Reuters

"Le M5S ne s'allie avec personne comme il l'a toujours dit", a déclaré sur son blog l'ancien comique, qui est devenu le poil à gratter de la politique italienne.

Parlant devant son domicile à Gênes, Beppe Grillo a observé: "Nous ne sommes pas contre tout le monde. Nous allons voir, réforme par réforme, loi par loi. S'il y a des propositions qui sont compatibles avec notre programme, nous allons les évaluer. Maintenant ce n'est pas le moment de parler d'alliances. Nous devons d'abord retrouver la solidarité avec le pays".

Beppe Grillo a indiqué que les parlementaires de son mouvement "bloqueraient" toute tentative, de la gauche comme de la droite, pour former une grande coalition au parlement.

Ces déclarations laissent penser à un possible soutien au vote de lois présentées par un gouvernement de gauche, sans un accord formel de coalition avec le parti démocrate (PD), qui dispose d'une majorité à la Chambre.

Beppe Grillo a suggéré que le dramaturge et prix Nobel Dario Fo, qui a soutenu la campagne du Mouvement 5 Etoiles, puisse être candidat à la présidence de la République, à la fin du mandat de l'actuel chef de l'État, Giorgio Napolitano, en avril.

Dario Fo "a l'esprit ouvert et nous avons besoin d'esprits ouverts", a-t-il dit.

La composition du Parlement SÉNAT La coalition de gauche de Bersani obtient la majorité relative avec 123 sièges sur les 315 (31,63 %), avec 109 sièges pour le PD, 7 pour le SEL.

La coalition de droite de Berlusconi remporte 117 sièges (30,72 %), dont 98 (22,30 %) au PDL et 17 à la Ligue du Nord (4,33 %).

Le Mouvement cinq étoiles (M5S) de Grillo a 54 sièges(23,79 %) tandis que la coalition centriste de Monti obtient 18 sièges (9,13 %)auxquels s'ajoute un sénateur représentant les Italiens de l'étranger.

Les deux derniers sénateurs sont celui du Val d'Aoste qui se considère équidistant des partis, et le sénateur élu à l'étranger d'un mouvement associatif.

CHAMBRE La coalition de gauche a la majorité absolue avec 345 sièges sur 630 (29,54 %), dont 296 (25,42 %) pour le PD et 37 (3,20 %) pour SEL.

La droite obtient au total 125 sièges (29,18 %), dont 98 (21,56 %) pour le PDL et 18 (4,08 %) pour la Ligue.

Grillo a 109 députés (25,55 %) dont un élu à l'étranger.

Monti a 47 sièges (10,56 %) dont deux députés à l'étranger.

Les trois derniers députés appartiennent à deux petits mouvements des Italiens à l'étranger.

En savoir plus sur:

Nos partenaires