Le Mouvement afrikaner bat le rappel des troupes pour les funérailles de Terre'Blanche

09/04/10 à 12:16 - Mise à jour à 12:16

Source: Le Vif

Les militants de l'extrême droite blanche d'Afrique du Sud affluaient vendredi matin vers la bourgade de Ventersdorp (nord-ouest), placée sous haute sécurité pour les funérailles du leader radical assassiné, Eugène Terre'Blanche.

Le Mouvement afrikaner bat le rappel des troupes pour les funérailles de Terre'Blanche

© Epa

Des centaines de partisans du Mouvement de résistance afrikaner (AWB), en tenue paramilitaire, et des fermiers blancs formaient une longue file d'attente devant l'église protestante afrikaner de la petite ville, où le service funéraire devait avoir lieu à 10H00 GMT.

"Ce seront des funérailles normales, pas des funérailles politiques. C'est ce qu'a demandé la famille", a affirmé un porte-parole de l'AWB, Pieter Steyn. "Nous avons demandé à nos membres de respecter cette requête (...) il n'y aura pas de salut, de coups de feu, de marches ou quoi que ce soit d'autre", a-t-il ajouté.

Eugène Terre'Blanche, 69 ans, a été battu à mort samedi. Deux de ses ouvriers agricoles, avec lesquels il se serait disputé au sujet de salaires impayés, ont été inculpés de meurtre.

A l'issue du service religieux, il devait être enterré sur sa ferme, à une dizaine de kilomètres du centre de Ventersdorp.

Compte tenu du passé violent de l'AWB, qui a organisé de nombreux attentats meurtriers dans les années 1990 pour empêcher la chute de l'apartheid, les funérailles se déroulaient sous haute surveillance policière.

Patrouilles renforcées, hélicoptères, maîtres-chien, démineurs, unités spécialisées dans le contrôle des foules étaient visibles dans l'ensemble de la bourgade, dont les magasins étaient toutefois ouverts normalement.

Levif.be avec Belga

Nos partenaires