Le monde s'apprête à entrer dans l'année 2013

31/12/12 à 10:46 - Mise à jour à 10:46

Source: Le Vif

Le futur vient d'Asie: les îles du Pacifique du Sud, suivies de la Nouvelle-Zélande puis de l'Australie avec le traditionnel feu d'artifice dans la baie de Sydney, sont les premiers pays à célébrer la nouvelle année 2013.

Le monde s'apprête à entrer dans l'année 2013

© Thinkstock

Pour la première fois, la Birmanie bouddhiste, sortie de décennies d'isolement à la faveur d'une transition démocratique en cours, fêtera l'événement avec un spectacle pyrotechnique prévu à Rangoun en présence de 50.000 personnes.

Inquiétude en revanche en Nouvelle-Calédonie, à l'approche du cyclone Freda qui se trouvait lundi à environ 450 km au nord-ouest de la Grande terre et s'accompagnait de fortes pluies et de vents d'environ 175 km/h, selon Météo France.

Plus de 1,5 million de personnes devraient assister au feu d'artifice qui embrase le ciel chaque année en baie de Sydney, illuminant son fameux opéra en forme de voiles marines. Le show a été créé et mis en musique par la popstar maison Kylie Minogue.

Au Japon, les familles profitent traditionnellement de ces quelques jours pour se rendre dans les temples, avant de s'installer en famille devant la télévision pour l'émission de fin d'année "Kohaku Uta Gassen" regardée par 40% des Japonais.

Aux Philippines, où la frénésie de pétards a fait des dizaines de blessés, la fête sera funestement placée sous le signe du typhon Bopha qui a fait plus de 1.000 morts début décembre sur l'île méridionale de Mindanao.

Le passage à la nouvelle année a une saveur particulière au Timor oriental, marqué par une transition sanglante vers la démocratie: dix ans après l'indépendance, la force internationale de l'ONU se retire officiellement ce lundi.

A Dubaï, d'immenses gerbes d'artifice illumineront les 200 étages du Burj Khalifa, la tour la plus haute du monde, sur fond de musique symphonique jouée en direct par l'Orchestre philharmonique de Prague.

Les festivités européennes devaient commencer en Russie, avec feu d'artifice sur la place Rouge à Moscou, puis au-dessus de la Tamise à Londres après les douze coups de minuit sonnés par Big Ben et dans de nombreuses capitales européennes, de Stockholm à Lisbonne.

Pas de feu d'artifice à Paris en revanche où des dizaines de milliers de personnes, dont de nombreux touristes, sont attendues comme chaque année sur les Champs-Elysées et au pied de la Tour Eiffel pour célébrer le passage à 2013.

A 9.000 km de là, Dakar doit s'offrir "le plus grand feu d'artifice" de son histoire lors d'un "spectacle pyro-musical" qui sera lancé à partir de quatre barges installées dans l'océan Atlantique, à environ 300 m d'une des corniches ceinturant la presqu'île de la capitale sénégalaise.

De l'autre côté de l'Atlantique, des centaines de milliers de personnes sont attendues sur Times Square, à New York, pour assister à une tradition vieille de plus d'un siècle: la descente pendant 60 secondes, jusqu'à minuit, d'une boule de cristal multicolore le long d'un pylône.

A Rio de Janeiro, un feu d'artifice de 16 minutes sera visible depuis la plage de Copacabana. Mais à Caracas, les habitants seront privés du traditionnel concert de fin d'année, sur la place Bolivar, en raison des dernières nouvelles inquiétantes sur l'état de santé du président Hugo Chavez, hospitalisé à La Havane.

En savoir plus sur:

Nos partenaires