Le mollah Akhtar Mansour, le nouveau chef des talibans

31/07/15 à 06:23 - Mise à jour à 07:19

Source: Belga

Les rebelles talibans afghans ont annoncé vendredi la nomination du mollah Akhtar Mansour à la tête de leur mouvement, en remplacement du défunt mollah Omar, et Sirajuddin Haqqani, dirigeant du réseau du même nom, comme adjoint.

Le mollah Akhtar Mansour, le nouveau chef des talibans

image d'illustration © Reuters

"Après la mort (du mollah Omar), le conseil de direction et des dignitaires musulmans de tout le pays ont nommé son proche ami et ancien bras droit le mollah Akhtar Mansour à leur tête", expliquent les rebelles islamistes dans un communiqué diffusé sur leur site internet. Le mollah Mansour, Afghan de l'ethnie pachtoune tout comme son prédécesseur, est considéré comme le bras droit du mollah Omar, dont les talibans ont confirmé la mort jeudi soir. A l'époque du régime des talibans en Afghanistan (1996-2001), le mollah Mansour occupait le poste de ministre de l'Aviation civile. "Lorsque le mollah Omar était en vie, le mollah Akhtar Mansour était considéré comme digne de confiance et la personne idoine pour prendre de lourdes responsabilités", poursuivent les talibans dans ce texte rédigé en langue pachtoune. En outre, les talibans nomment deux adjoints: le mollah Haibatullah Akhundzada, ancien chef des tribunaux de l'"émirat islamique", nom que se donnent les talibans, mais surtout Sirajuddin Haqqani, le fils de Jalaluddin Haqqani et leader du réseau du même nom, une influente branche de la rébellion talibane proche d'Al-Qaïda et auteur de nombreuses attaques contre les forces de sécurité afghanes et américaines. Le réseau Haqqani est considéré comme un "groupe terroriste étranger" depuis septembre 2012 par les Etats-Unis. Le département d'Etat offre dix millions de dollars pour tout renseignement menant à la capture de Sirajuddin Haqqani.

En savoir plus sur:

Nos partenaires