Le ministre allemand de la Justice plaide pour un démantèlement de Google

27/06/14 à 18:43 - Mise à jour à 18:43

Source: Le Vif

Le ministre allemand de la Justice Heiko Maas évoque dans un entretien à paraître samedi la possibilité d'un démantèlement de Google, devenant le dernier responsable allemand en date à s'en prendre au géant américain de l'internet.

Le ministre allemand de la Justice plaide pour un démantèlement de Google

© Reuters/Andrew Kelly

La position dominante de Google sur le web "ne fait pas sens d'un point de vue économique, n'est pas saine", argumente le ministre social-démocrate dans un entretien avec la quotidien Frankfurter Allgemeine Zeitung (FAZ), qui a en a diffusé des extraits dès vendredi. "Imaginez un groupe énergétique qui couvrirait 95% du marché, les autorités de la concurrence seraient très vite sur le coup."

"Donc oui, si Google abuse de sa position dominante pour écarter de manière systématique des concurrents, alors en dernière instance, quelque chose comme un démantèlement devrait être envisagé", poursuit-il, reprenant une idée déjà mise sur la table par son confrère à l'Economie, Sigmar Gabriel, social-démocrate lui aussi. Mais "le monde numérique ne connaît plus de frontières depuis longtemps, il est trop vaste pour des règles nationales", reconnaît M. Maas, qui réclame un "droit international des réseaux".

La défiance est forte en Allemagne à l'égard de Google. Le premier groupe d'édition de presse du pays, Axel Springer, mène la fronde contre la position dominante de l'américain, et fait partie des dépositaires d'une plainte commune contre Google auprès de la Commission européenne. M. Maas, dont le portefeuille recouvre également les questions de protection du consommateur, admet dans les colonnes du FAZ qu'il utilise les services de Google "tous les jours et de manière exorbitante". "Je suis malheureusement une partie du problème", reconnaît-il.

En savoir plus sur:

Nos partenaires