Le meurtrier présumé de la députée Jo Cox inculpé pour homicide

18/06/16 à 03:21 - Mise à jour à 09:23

Source: Belga

Le meurtrier présumé de la députée Jo Cox a été inculpé pour homicide, a annoncé samedi la police britannique.

Le meurtrier présumé de la députée Jo Cox inculpé pour homicide

© REUTERS

"Nous venons d'inculper un homme pour homicide", a déclaré Nick Wallen, le chef de la police du Yorkshire (nord de l'Angleterre) dans un communiqué. "Thomas Mair, 52 ans, de Birstall, comparaîtra devant des magistrats aujourd'hui" (samedi) à Londres, a-t-il précisé. M. Wallen, chargé de l'enquête, a précisé que Thomas Mair était poursuivi pour une série de chefs d'inculpation, dont homicide, coups et blessures et possession d'une arme offensive.

Jo Cox, 41 ans, mère de deux jeunes enfants, a été tuée en pleine rue jeudi dans sa circonscription du nord de l'Angleterre, à une semaine du vote crucial sur la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne. Cette députée travailliste s'était engagée dans la campagne pour défendre le maintien du pays dans l'Union européenne.

Selon des témoins, Thomas Mair lui a tiré dessus trois fois avant de la poignarder à plusieurs reprises alors qu'elle gisait en sang sur le sol. Il a été arrêté peu après les faits. La police britannique enquête sur de possibles liens avec l'extrême droite du meurtrier présumé qui aurait crié "Britain first !" ("La Grande-Bretagne d'abord !"), selon des témoins.

Par ailleurs, le président américain Barack Obama a présenté vendredi par téléphone ses condoléances au mari de la députée britannique Jo Cox, victime selon lui d'un "crime odieux", selon la Maison Blanche.

"Le monde est un endroit meilleur grâce à (travail) désintéressé au services des autres et il ne peut pas y avoir de justification pour ce crime odieux, qui a volé à sa famille, sa communauté et son pays une femme, une mère et une fonctionnaire dévouée", a estimé le président Obama au lendemain du meurtre de Jo Cox, selon l'exécutif américain.

(Belga)

En savoir plus sur:

Nos partenaires