Le mémorial d'Yitzhak Rabin profané

14/10/11 à 09:05 - Mise à jour à 09:05

Source: Le Vif

Un "déséquilibré" a inscrit : "Le prix à payer" et "Libérez Yigal Amir", l'assassin d'Yitzhak Rabin, à la peinture blanche sur le monument à la mémoire d'Yitzhak Rabin, à Tel Aviv.

Le mémorial d'Yitzhak Rabin profané

© Image Globe/EPA

Le monument à la mémoire d'Yitzhak Rabin, Premier ministre israélien assassiné en 1995, a été profané durant la nuit de jeudi à vendredi à Tel Aviv par un "déséquilibré" qui a été arrêté, a annoncé une porte-parole de la police.

L'homme a inscrit : "Le prix à payer" et "Libérez Yigal Amir", l'assassin d'Yitzhak Rabin, à la peinture blanche. Il a été arrêté par un gardien de la municipalité de Tel Aviv, située au-dessus de l'emplacement où se dresse la sculpture, a précisé la porte-parole, Luba Samri.

Selon les enquêteurs, le suspect âgé de 27 ans et originaire de Tel Aviv, "affirme qu'il a agi pour des raisons idéologiques, mais il souffre de problèmes mentaux et devrait être libéré dans la journée en raison de son état de santé".

Trois de ses frères ainsi que ses deux parents ont été tués en 2001 lors d'un attentat commis dans un restaurant à Jérusalem, a ajouté la porte-parole. Elle a également indiqué que des Palestiniens liés à cet attentat devraient être libérés dans le cadre d'un accord conclu entre Israël et le Hamas qui prévoit la libération, la semaine prochaine, du soldat israélien Gilad Shalit contre un millier de détenus palestiniens.

Des extrémistes de droite israéliens pratiquent depuis des années une politique dite du "prix à payer", qui consiste à se venger sur des cibles palestiniennes d'attaques qui les visent ou de la politique des autorités, en se livrant à des exactions anti-musulmanes en Cisjordanie ou en Israël.

LeVif.be, avec Belga

Nos partenaires