Le mein Kampf d'Hitler, source d'inspiration pour Kim Jong-Un?

19/06/13 à 08:18 - Mise à jour à 08:18

Source: Le Vif

Le numéro un nord-coréen Kim Jong-Un a offert à plusieurs hauts responsables du régime communiste des copies de "Mein Kampf", le pamphlet écrit par Adolf Hitler, en les encourageant à s'en inspirer, rapporte mardi un site d'information animé par des transfuges nord-coréens.

Le mein Kampf d'Hitler, source d'inspiration pour Kim Jong-Un?

© REUTERS

Pyongyang a rapidement démenti cette information, menaçant les auteurs de l'article de représailles "impitoyables".

Selon New Focus International, Kim Jong-Un a fait la distribution de traductions de Mein Kampf (Mon Combat) à l'occasion de son anniversaire en janvier.

L'article, qui se fonde sur les confidences anonymes d'un responsable nord-coréen en poste en Chine, était repris par les grands journaux sud-coréens mercredi.

"En soulignant que Hitler est parvenu à reconstruire l'Allemagne peu après la défaite à l'issue de la Première Guerre mondiale, Kim Jong-Un a donné l'ordre d'étudier attentivement le Troisième Reich et demandé que des leçons pratiques en soient tirées", selon la source citée par le site internet.

Kim Jong-Un a notamment relevé le rôle du sport dans l'unification du peuple allemand autour du projet nazi et encouragé les Nord-Coréens à s'exercer physiquement.

Rédigé par Adolf Hitler pendant un séjour en prison en 1924 après une tentative de putsch, Mein Kampf contient notamment des éléments autobiographiques et l'idéologie du nazisme. A partir de 1936, il était devenu le cadeau de mariage de l'Etat aux couples allemands.

Un homme d'affaires nord-coréen interrogé par New Focus International a évoqué une rumeur persistante parmi l'élite à Pyongyang selon laquelle Kim a étudié de près l'histoire hitlérienne pendant ses études en Suisse.

L'agence officielle nord-coréenne KCNA a dénoncé une calomnie et menacé de tuer "les ordures humaines" à l'origine de l'article.

Elle a également promis un "châtiment impitoyable" pour Séoul et Washington que le Nord accuse d'encourager les campagnes de diffamation à son encontre.

En savoir plus sur:

Nos partenaires