Le meilleur d'ailleurs: notre revue du web

12/09/14 à 15:39 - Mise à jour à 23/09/14 à 08:37

Source: Le Vif

Tous les vendredis, la rédaction du Vif.be vous (re)dirige vers des liens insoupçonnés: décryptages de tendance, documentaires interpellants, images saisissantes, reportages au long cours ou portraits émouvants dégotés sur la Toile.

Le meilleur d'ailleurs: notre revue du web

Michel Houellebecq © Reuters

  • Épidémies, la menace invisible est un documentaire passionnant et extrêmement bien construit autour d'un thème pour le moins anxiogène, mais traité d'une manière absolument pas racoleuse. Bref, du Arte pur jus comme on aime. Ces 83 minutes instructives sont à découvrir sans tarder puisqu'elles sont seulement visibles jusqu'au mardi 16 septembre.
  • En cette période de Fashion Week, Mediapart propose un défilé loin des paillettes des catwalks new-yorkais en exposant les différentes tenues imposées par le métier. Militaire, hôtesse de l'air ou encore plongeur professionnel sont vus à travers une série de diptyques "avant-après" hypnotisant intitulée sobrement "tenues de travail".
  • Ce texte datant d'il y a quelques mois, et qui ressurgit sans doute en écho à l'actualité, celle de Michel Houellebecq et/ou de la dentisterie - rapport aux déclarations prêtées au président français -, met en évidence à la fois le génie "postural" de Houellebecq, son audace et la vanité de la société médiatique et en particulier télévisuelle actuelle. Brillant.
  • Lu sur Slate: "Mokusatsu", l'erreur de traduction qui a changé le cours de la Seconde Guerre mondiale relate avec nuance un épisode méconnu, mais ô combien décisif, de la Deuxième Guerre mondiale: la plus grave erreur de traduction de tous les temps, selon beaucoup de linguistes. Mais derrière l'erreur de traduction, l'erreur politique n'est pas loin...
  • L'article du journal américain The Economist 'Pourquoi autant de Coréens s'appellent Kim'(Why so many Koreans are called Kim) est un petit voyage à travers l'histoire de la Corée qui permet d'enfin comprendre pourquoi près d'un Sud-Coréen sur deux s'appelle Kim, Lee ou Park... et pourquoi cela n'est pas prêt de changer.
  • L'ex-journaliste, acteur et humoriste François Rollin nous donne sa sélection de livres à lire en cette rentrée littéraire une fois de plus très dense. Sans doute en écho au livre d'une femme éconduite qui défraie la chronique et bat les records de vente en librairie, son coeur et ses choix penchent vers des livres qui nous réconfortent, en nous donnant ce petit supplément de dignité qui nous enchante et nous grandit.

Nos partenaires