Le Luxembourg veut constituer un "G9" des petits pays européens

01/12/15 à 20:52 - Mise à jour à 20:51

Source: Belga

Le Premier ministre luxembourgeois Xavier Bettel a annoncé mardi son intention de constituer avant l'été prochain un groupe des petits pays européens, "G9", destiné à se faire entendre du G7, réunissant les pays les plus puissants de la planète.

Le Luxembourg veut constituer un "G9" des petits pays européens

/ © Reuters

M. Bettel a fait cette annonce lors d'une conférence de presse conjointe à Luxembourg avec son homologue japonais Shinzo Abe, dont le pays prendra le 1er janvier prochain la présidence du G7, regroupant les sept plus grandes puissances économiques du monde (USA, Japon, Allemagne, France, Royaume-Uni, Italie, Canada).

"Monsieur le Premier ministre (nippon) parlant toujours du G7, je l'ai informé que j'allais organiser une réunion du G9" des petits pays comptant mois d'un million d'habitants, a déclaré Xavier Bettel, lors de la visite officielle au Luxembourg de M. Abe.

Selon le porte-parole de M. Bettel, les neuf petits pays sont: Saint-Marin, le Liechtenstein, Monaco, l'Islande, Malte, le Luxembourg, le Monténégro, Chypre et Andorre.

"Je ne sais pas si le 'G' est la bonne note. En tout cas, j'ai invité les chefs de gouvernement des pays de moins d'un million d'habitants à se retrouver au Luxembourg avant les vacances d'été, car souvent, les 'G' se retrouvent en prenant des décisions où les plus petits n'ont pas leur mot à dire", a plaidé le Premier ministre luxembourgeois dont le pays assure jusqu'à la fin décembre la présidence de l'UE.

"Je pense qu'il est important d'avoir une meilleure coordination entre les plus petits pays et j'ai informé le Premier ministre japonais de l'intention de créer, peut être le 'S', pour 'small', le 'L' pour little ou le 'G' pour groupe, comme on veut, pour les 9 pays ayant moins d'un million d'habitants sur le continent européen, afin d'avoir une coordination au niveau de ces pays", a insisté M. Bettel.

"Il faut, a-t-il plaidé, une meilleure coordination entre les décisions du G7 et les petits pays. Il est important qu'il y ait une coordination avec les grands".

"J'informerais le président du G7 des résultats de mon G9", a enfin lancé sous forme de boutade le Premier ministre luxembourgeois à son homologue nippon.

En savoir plus sur:

Nos partenaires