Le Louvre pour accueillir le patrimoine menacé en Syrie et Irak

01/11/16 à 15:43 - Mise à jour à 15:42

Source: Afp

Le président français François Hollande a proposé mardi que le futur centre de stockage des réserves du musée du Louvre, qui doit ouvrir en 2019 dans le nord de la France, accueille également le patrimoine menacé en Irak et en Syrie.

Le Louvre pour accueillir le patrimoine menacé en Syrie et Irak

Le Louvre fait régulièrement l'objet de demande de restitution d'oeuvres d'art. Il faut dire que le musée possède près de 450 000 objets venus des quatre coins du monde dans ses réserves. © REUTERS/ Regis Duvignau

"La mission première du centre de Liévin sera d'accueillir les réserves du musée du Louvre", qui se trouve à Paris, mais il aura aussi "une autre vocation hélas liée aux évènements, aux drames, aux tragédies que nous pouvons connaître dans le monde, là où des oeuvres sont en danger parce que des terroristes, parce que des barbares ont décidé de les détruire", notamment "ceux qui sont en Syrie et Irak", a déclaré M. Hollande, après avoir dévoilé la plaque du futur centre.

Cette décision pourrait être prise début décembre lors d'une conférence internationale sur la préservation du patrimoine en péril à Abou Dhabi, qui réunira des représentants d'une quarantaine d'Etats, a précisé le président français.

"Nous allons faire valoir que c'est au centre de conservation de Liévin que ces oeuvres peuvent être mises à l'abri", a-t-il dit.

François Hollande avait annoncé le 20 septembre la création d'un fonds mondial pour la sauvegarde du patrimoine menacé, devant un parterre de mécènes réunis à New-York.

Ce fonds, de statut privé et qui pourrait réunir jusqu'à 100 millions de dollars selon le président français, sera créé à l'occasion de la conférence sur la préservation du patrimoine en péril, qui se tiendra les 2 et 3 décembre en marge de l'achèvement du musée du Louvre Abou Dhabi.

Le Louvre, le musée le plus visité au monde, a décidé la construction à Liévin, à 200 km de Paris, d'un centre de stockage pouvant accueillir une grande partie de ses réserves afin notamment de les préserver d'éventuelles crues de la Seine.

Nos partenaires