Le livre de Trierweiler enfonce encore plus Hollande dans les sondages

15/09/14 à 19:13 - Mise à jour à 19:13

Les cotes de popularité du président François Hollande et de son Premier ministre socialiste Manuel Valls continuent à reculer en septembre, le chef de l'Etat tombant à 13% et le Premier ministre à 30%, des chiffres "calamiteux" selon le baromètre Ipsos-Le Point publié lundi.

Le livre de Trierweiler enfonce encore plus Hollande dans les sondages

François Hollande © AFP

Selon ce premier sondage concernant la cote de popularité de François Hollande depuis la sortie du livre de son ex-compagne, Valérie Trierweiler, "Merci pour ce moment", 83% des Français portent un jugement défavorable sur l'action du président de la République (+4 points). Au sein de cet ensemble, la proportion de ceux qui ont un jugement "très défavorable" fait un bond de dix points (50% au lieu de 40% en août).

C'est le plus haut niveau d'impopularité de François Hollande depuis son arrivée à l'Elysée en mai 2012, selon ce sondage réalisé par téléphone les 12 et 13 septembre auprès d'un échantillon représentatif de 959 français de plus de 18 ans. Un autre sondage publié par TNS Sofres le 4 septembre situait déjà la cote de confiance présidentielle à 13%.

Concernant Manuel Valls, la part des mécontents bondit là aussi, le nombre de Français portant un jugement défavorable gagnant huit points en un mois (63% au lieu de 55%). 36% émettent un avis "plutôt défavorable" (+2) et 27% un avis "très défavorable" (+6).

Président d'un pays en pleine crise économique, François Hollande reste très impopulaire malgré, fin août, le changement de gouvernement avec un virage libéral opéré par le Premier ministre Manuel Valls.

Celui-ci doit se présenter mardi devant l'Assemblée nationale pour un vote de confiance sur sa politique.

Nos partenaires