Le Labour de Corbyn est "une menace" pour la sécurité nationale, estime Cameron

13/09/15 à 15:30 - Mise à jour à 15:30

Le Premier ministre conservateur David Cameron a jugé dimanche qu'avec l'élection à sa tête du radical Jeremy Corbyn, le parti d'opposition travailliste constituait désormais une "menace" pour "la sécurité nationale" du Royaume-Uni.

Le Labour de Corbyn est "une menace" pour la sécurité nationale, estime Cameron

Jeremy Corbyn © Reuters

"Le Labour représente maintenant une menace pour notre sécurité nationale, notre sécurité économique et la sécurité de votre famille", a déclaré M. Cameron sur son compte Twitter.

Le ministre de la Défense Michael Fallon avait tenu des propos similaires la veille, peu après la victoire de M. Corbyn, élu triomphalement à la tête du Labour avec 59,5% des voix.

Dans sa campagne de communication visant à discréditer le nouveau chef travailliste, le parti conservateur a également appelé à retweeter le message "Le Labour représente désormais un risque sérieux pour notre sécurité nationale".

Antimilitariste convaincu, Jeremy Corbyn, 66 ans, prône le démantèlement des sous-marins nucléaires britanniques Trident.

Il est également opposé au fonctionnement actuel de l'Otan et pourrait compliquer le projet de M. Cameron de trouver un consensus au Parlement pour déclencher des frappes en Syrie contre le groupe Etat islamique (EI).

"Je ne suis pas convaincu que les frappes en Syrie apportent quoi que ce soit d'autre que la mort de civils", a notamment déclaré M. Corbyn.

Pendant la campagnes des primaires, il avait par ailleurs déclaré qu'il présenterait des excuses pour l'intervention des Britanniques en Irak s'il devenait leader du Labour.

Avec l'AFP

Nos partenaires