Le "Hitler Fried Chicken", une imitation de KFC de très mauvais goût

10/07/13 à 09:23 - Mise à jour à 09:23

Source: Le Vif

En Thaïlande, un restaurant reprenant couleurs, logo et design de Kentucky Fried Chicken a ouvert. Sauf qu'il ne s'appelle pas KFC, mais "Hitler". Conséquence d'une mode populaire en Asie: le "nazi-chic".

Le "Hitler Fried Chicken", une imitation de KFC de très mauvais goût

© Capture d'écran du blog Andrew Spooner

À Bangkok, en Thaïlande, un restaurant reprenant les couleurs, le design et le logo de la célèbre chaîne de restauration américaine, Kentucky Fried Chicken (KFC) a ouvert. L'histoire aurait pu s'arrêter là, sauf que le restaurateur a décidé de changer le nom de son restaurant, le baptisant ainsi "Hitler". L'habituel logo représentant le colonel Sanders (fondateur du KFC), a lui été remplacé par la tête de l'ancien dictateur nazi.

Quand un blogueur anglais a repéré le restaurant et a publié une photo sur Twitter, elle a rapidement fait le tour de la toile et des médias anglophones. "Vraiment étrange ce restaurant Hitler Fried Chicken. Ce n'est pas une blague. Il y a même une photo d'Hitler en noeud papillon".

La direction de KFC, contactée par le Huffingtonpost, a condamné cette "violation de l'image de sa marque" et a expliqué qu'elle allait probablement porter plainte contre le restaurateur. De son côté, le Daily Mail a interrogé Andrew Spooner (le blogueur qui a tweeté la photo). Ce dernier raconte qu'il s'est rendu sur place et a interrogé un employé sur le nom du restaurant. "Le serveur a haussé les épaules et a répondu que le propriétaire pensait qu'Hitler serait 'une bonne image'", explique-t-il.

Le "nazi-chic", une mode en Asie

Il faut dire qu'en Thaïlande, de plus en plus de personnes surfent sur la mode du "nazi-chic". Des écoliers déguisés en nazis, des tee-shirts à l'effigie de l'ancien dictateur, des BD, des Télétubbies détournés, etc. "Hitler à l'air marrant, et les tee-shirts se vendent bien, surtout chez les jeunes", explique un vendeur thaï de Bangkok, cité par CNN.

Une vision que ne partagent évidemment pas de nombreux touristes occidentaux, qui sont déjà venus se plaindre. Sans parler de l'ambassadeur israélien à Bangkok, Itzhak Shoham, indigné, pour qui "ces effigies nazies blessent tous les juifs et toutes les personnes civilisées".

La Thaïlande n'est pas le seul pays où le "nazi-chic" est populaire. Cette mode est répandue dans de nombreux pays asiatiques comme en Inde, en Chine et en Malaisie. Pourquoi? Le plus probable est qu'une majorité de ces victimes de la mode a une grande méconnaissance de l'histoire et de l'idéologie raciste d'Hitler, avance CNN.

Nos partenaires